— 24Novembers / Shutterstock.com

Puisque le réchauffement climatique est un phénomène naturel exacerbé par les activités humaines, l’augmentation des températures moyennes est inévitable. Quoi qu’il en soit, des efforts sont déployés partout dans le monde pour ralentir l’évolution du changement climatique. Ces efforts pourraient cependant être insuffisants, car les scientifiques ont annoncé qu’on avait 50 % de chances de franchir un seuil climatique clé d’ici cinq ans.

Un échec probable du respect des objectifs climatiques de l’accord de Paris de 2015

Le changement climatique fait des ravages partout dans le monde, et cela pourrait encore empirer. Mais, il semblerait que les efforts actuellement déployés pour ralentir l’évolution du réchauffement climatique ne soient pas suffisants. En effet, les scientifiques de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et l’organisme climatique britannique Met Office ont annoncé dans un rapport qu’il y avait 50 % de chances que l’augmentation des températures moyennes mondiales franchisse le seuil de 1,5 °C d’ici les cinq prochaines années. Notons qu’il s’agit là du plafond fixé pour l’augmentation des températures post-révolution industrielle par l’accord de Paris en 2015.

Ce seuil est considéré comme vital pour limiter les pires impacts du réchauffement climatique sur les populations et les écosystèmes. Lorsque cet objectif a été fixé, il a été largement considéré qu’il n’y avait aucune chance qu’une telle catastrophe puisse se produire, au moins au cours des cinq prochaines années. Mais avec un bond de 20 % en 2020 et de 40 % en 2021, les températures moyennes mondiales étaient de 1,1 °C au-dessus des niveaux préindustriels en 2021. Ainsi, cette constatation et cette prédiction montrent que l’humanité est sur le point d’échouer à respecter les objectifs climatiques qu’elle s’est fixés.

« Tant que nous continuerons à émettre des gaz à effet de serre, les températures continueront d’augmenter », a ainsi déclaré le secrétaire général de l’OMM, le professeur Petteri Taalas, dans un communiqué. Le rapport indique également que le dépassement du seuil climatique de 1,5 °C pourrait être temporaire, les températures pouvant encore redescendre. Mais la science montre que même une augmentation temporaire pourrait entraîner des changements irréversibles sur la planète et provoquer des évènements climatiques graves pendant les périodes de hausse des températures.

― nEwyyy/ Shutterstock.com

Le monde connaîtra probablement son année la plus chaude d’ici 2026

Parmi les plus grandes craintes des scientifiques figurent les ravages que cet évènement aura sur les récifs coralliens et sur la glace arctique, a rapporté CNN. La fonte du pergélisol est particulièrement inquiétante, dans la mesure où cela libèrera une grande quantité de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et augmentera encore le niveau des océans. Autrement dit, cela pourrait avoir un effet boule de neige redoutable sur le monde entier. « Le chiffre 1,5 °C n’est pas une statistique aléatoire. Il s’agit plutôt d’un indicateur du point auquel les impacts climatiques deviendront de plus en plus nocifs pour les personnes et même pour la planète entière », a ainsi déclaré le professeur Petteri Taalas.

Par ailleurs, le rapport a aussi expliqué qu’il y a une probabilité de 93 % qu’au moins une année entre 2022 et 2026 devienne l’année la plus chaude jamais enregistrée, délogeant ainsi 2016 en tête du classement. Une telle prévision est effrayante au vu de la vague de chaleur mortelle qui sévit actuellement en Inde et au Pakistan. Notons que s’il y a 50 % de chances que le pire advienne, il y a également 50 % de chances qu’on évite la catastrophe. Pour ce faire, la seule solution est de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre qui accélèrent l’évolution du réchauffement climatique.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
ozarmes
ozarmes
1 mois

Au temps des Gaulois, on craignait que le ciel nous tombe sur la tête, aujourd’hui la crainte est qu’il nous brûle tout vif !! L’histoire a montré que cela ne se passait pas vraiment comme cela….et que l’être humain a toujours besoin de se créer des sources de peur !!