reine Néfertiti
© Philip Pikart / Wikimedia Commons

Néfertiti était une reine d’Égypte et la grande épouse royale d’Akhenaton, l’un des derniers rois qui a régné durant la XVIIIe dynastie. Elle a vécu entre 1370 à 1333 avant J.-C. C’était une femme très respectée et crainte durant le règne de son mari puisqu’elle a aussi occupé une fonction politique et religieuse. C’est aussi la mère du roi Toutânkhamon, également connu sous le nom de King Tut. Mais après la mort de son mari, aucun récit ancien n’a révélé ce qu’elle était devenue. Même sa tombe n’a jamais été découverte. Mais récemment, un éminent égyptologue a affirmé qu’il avait découvert une momie qui serait celle de la reine Néfertiti.

Une découverte assez surprenante

Zahi Hawass étudie l’histoire égyptienne depuis des années, et il a fouillé de nombreuses tombes anciennes. Cet égyptologue a déjà occupé le poste de ministre d’État aux affaires des Antiquités en Égypte. Actuellement, il prépare une exposition intitulée « Filles du Nil », qui contera la vie des femmes de l’Égypte pharaonique. Il a aussi affirmé qu’il révèlerait la momie de Néfertiti « dans un mois ou deux » au journal espagnol El Independiente dans une interview.

D’après des historiens et Hawass, après la mort de son mari, Néfertiti aurait acquis le statut de reine. Elle aurait donc gouverné durant trois ans sous le nom de Smenkhkarê. Durant des années, les archéologues ont déterré plusieurs momies appartenant à d’importantes figures égyptiennes, mais celle de la reine Néfertiti n’a jamais était découverte. D’ailleurs, les archéologues affirment posséder l’ADN des momies appartenant à la 18e dynastie, allant d’Akhenaton à Amenhotep II ou III, et il y a deux momies sans nom étiquetées KV21a et b. En octobre, les chercheurs pourront annoncer la découverte de la momie d’Ankhésenamon, l’épouse de Toutânkhamon, mais aussi celle de la reine Néfertiti. Une autre momie, celle d’un garçon de 10 ans, a aussi été découverte dans la tombe KV35. Il est possible que ce dernier soit le fils d’Akhenaton, rapporte Newsweek.

momie
— chrisdorney / Shutterstock.com

Le processus de momification des familles royales

Hawass a affirmé qu’il était capable de révéler laquelle des deux momies sans nom pourrait être Néfertiti. D’après le Smithsonian Museum, la momification est un rite pratiqué par les Égyptiens. Le processus de momification peut durer jusqu’à 70 jours. Avant d’y procéder, tous les organes à l’exception du cœur sont retirés afin de ralentir la décomposition. Un instrument particulier est utilisé pour cela, surtout pour extraire le cerveau sans endommager le crâne.

Ce processus se passe donc par le nez. Ensuite, les organes sont placés dans un récipient et placés près du corps. La deuxième étape consiste à assécher le corps à l’aide d’un sel spécial du nom de « natron ». Enfin, après avoir été enduit de ce sel, le corps est enveloppé dans du linge. Malgré les recherches, il est possible qu’il existe encore plusieurs momies et trésors non découverts sous terre. D’ailleurs, seuls 30 % de ces trésors auraient été découverts jusqu’à présent.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments