— © NASA/GSFC/Arizona State University

En septembre dernier, après un voyage difficile, la mission indienne Chandrayaan-2 tentait de se poser sur la Lune. Cependant, la communication fut rompue alors que le module approchait de la surface lunaire. Après plusieurs mois de recherches, l’emplacement du crash ainsi que des débris du module ont pu être localisés avec l’aide d’un passionné d’astronomie.

UNE PARTIE DE CACHE-CACHE DE PRÈS DE 3 MOIS

Après l’échec du 6 septembre dernier, de nombreuses personnes (scientifiques comme amateurs) se sont mises à traquer le module de la mission Chandrayaan-2. Si l’on pourrait penser au premier abord qu’il a dérivé dans l’espace, ce n’est pourtant pas le cas. Il a bien réussi à se poser sur la Lune mais son atterrissage n’a pas du tout été contrôlé.

L’agence spatiale indienne avait d’ailleurs déclaré avoir repéré l’atterrisseur peu de temps après l’incident mais aucune image n’avait été publiée. Le satellite de la NASA, en orbite autour de la Lune, a donc tenté de retrouver ledit module. Si les recherches ont longtemps été vaines, l’agence a partagé le 2 décembre dernier des images du lieu du crash ainsi que des débris retrouvés.

CHANDRAYAAN-2 RETROUVÉ PAR UN AMATEUR

C’est en observant les images du satellite de la NASA que Shanmuga Subramanian, un ingénieur, a repéré un pixel qu’il trouvait particulièrement lumineux. Suite à cette découverte, il contacte l’équipe LROC (Lunar Reconnaissance Orbiter Camera) qui est responsable du satellite en question.

Plusieurs clichés de la zone comprenant le pixel en question sont réalisés à la mi-octobre et le 11 novembre dernier. Ces visuels ont notamment permis aux experts d’identifier le module mais également de faire une cartographie de la zone d’impact. Toutefois, il faut attendre le 2 décembre pour que la NASA officialise cette découverte.

UN CRATÈRE ET DES DÉBRIS

Sur les images publiées, il est possible de voir à la fois le cratère généré par l’impact mais aussi plusieurs morceaux de débris. D’après les estimations, le plus gros d’entre eux mesurerait près d’1,50m de large. Sachant que l’aterrisseur Vikram faisait 2,5m sur sa partie la plus large, nous pouvons supposer que le choc a été assez violent.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de