Tesla
— Dmitriy Sinchenko / Shutterstock.com

Dernièrement, les incidents avec des voitures autonomes se sont multipliés, et leur sécurité a été grandement remise en cause. C’est également le cas pour les Tesla d’Elon Musk, et la découverte d’un « Elon Mode » qui rend ces voitures encore plus dangereuses ne devrait pas arranger les choses.

Selon un rapport de The Verge, une fonctionnalité cachée nommée « Elon Mode » a été récemment découverte par @greentheonly, un pirate informatique white hat de Tesla. La fonctionnalité permettrait la conduite mains libres dans les véhicules Tesla. Notons que si les voitures Tesla peuvent effectivement être équipées de logiciel d’assistance à la conduite et d’autopilote, ces véhicules ne sont pas vraiment autonomes comme on pourrait l’imaginer. En fait, ces modes autopilote restent limités et constituent surtout une facilitation à la conduite. Autrement dit, la participation du conducteur reste encore requise.

Mais avec l’Elon Mode, le hacker affirme que la voiture est capable de rouler de manière totalement autonome, sans intervention du conducteur. Pour confirmer sa découverte, le pirate informatique a lui-même essayé le fameux Elon Mode. Si cela répondait effectivement aux attentes de conduite pleinement autonome, il s’est avéré que c’était accompagné de nombreux problèmes potentiellement dangereux. Il a notamment été remarqué qu’en Elon Mode, la Tesla pouvait ralentir de manière inattendue et changer de voie au hasard.

Bref, l’existence de l’Elon Mode est loin d’être rassurant en ce qui concerne les technologies de voitures autonomes actuellement existantes. Pour rappel, une faille dans le système de Tesla permet à des chercheurs en cybersécurité de la contrôler.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments