Voici comment la sonde Juno va nous permettre de mieux comprendre notre Système solaire

Le 5 août 2011, Juno était lancée par la NASA, après 2,7 milliards de kilomètres de voyage la sonde s’est mise en orbite le 5 juillet 2016 autour de la plus grande planète du Système solaire, Jupiter. Parviendra-t-elle à percer les secrets de cette mystérieuse planète ?

Le 5 juillet 2016 est un jour important pour le monde de l’astronomie, cinq ans après avoir quitté la Terre, la sonde Juno a atteint son objectif : se mettre en orbite autour de Jupiter. Envoyée par la NASA, la sonde va pouvoir commencer à collecter de précieuses données sur la mystérieuse planète pour tenter de percer ses secrets ainsi que sa composition interne. Juno est la seconde sonde à explorer la planète après Galileo. Pour mener à bien cette mission hors norme, l’agence spatiale américaine n’a pas hésité à mobiliser de grands moyens : la mission s’élève à 1,1 milliard de dollars. La sonde pesant 3,6 t propulsée par l’énergie solaire a allumé son moteur principal pendant 35 minutes. Elle a ensuite freiné sa course à l’approche de la géante gazeuse puis s’est laissé attirer par sa gravité pour s’insérer dans une orbite polaire de 53,5 jours.

Jupiter et Juno via Shutterstock
Jupiter et Juno via Shutterstock

Scott Bolton, responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute à San Antonio au Texas, a déclaré lors d’une conférence de presse : « Nous saurons définitivement si c’est un succès quand Juno se sera retournée pour pointer ses trois grandes antennes solaires vers le Soleil » dont elle dépend pour son énergie. Juno sera en place à partir d’octobre 2016, dans une orbite de 14 jours qui lui fera frôler successivement les deux pôles de la planète dissimulée sous une épaisse couche nuageuse. Une fois en position, elle entamera sa mission prévue pour durer 20 mois, et effectuera alors 37 survols. C’est la première fois qu’une sonde s’approche si près de Jupiter, elle se situera la plupart du temps entre 10 000 et 4667 kilomètres au-dessus de la couche nuageuse de la planète. Le précédent record de survol, de 43 000 km, a été établi par la sonde américaine Pioneer 11 en 1974.

Juno aura à sa disposition neuf instruments différents, dont plusieurs européens. Ils lui permettront d’étudier ses gigantesques aurores boréales, son atmosphère, sa magnétosphère et son immense tache rouge. La sonde va ainsi cartographier les champs gravitationnels et magnétiques de Jupiter pour en déterminer sa structure interne. Les instruments de l’orbiteur vont également mesurer l’émission radiométrique de l’atmosphère profonde de la planète, ce qui permettra de déterminer sa composition, sa structure thermique et son environnement ionisé.

Jupiter via Shutterstock
Jupiter via Shutterstock

L’un des objectifs principaux de la mission sera de mieux comprendre de quoi se compose l’intérieur. « Aujourd’hui, on ne sait pas si Jupiter possède ou non un noyau central », avait noté la semaine dernière Tristan Guillot, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) français et membre de l’équipe scientifique de la mission. En étant la première à s’être formée autour du Soleil, Jupiter est une planète-clef dans l’histoire du Système solaire. Ainsi, Juno pourrait non seulement lever le voile sur les secrets qui entourent cette planète, mais en plus, elle devrait fournir de nouveaux indices sur le commencement du Système solaire.

Il s’agit d’une mission difficile, car la couche d’hydrogène, 90 % de l’atmosphère de Jupiter, subit une telle pression qu’elle agit comme un puissant conducteur électrique et peut menacer Juno. De plus, la sonde devra traverser une ceinture de débris sans être endommagée. Pour se protéger des radiations et des débris, Juno est munie d’une solide armure de titane pesant 172 kilos. Son équipement ne lui suffira pas à survivre indéfiniment, à force de survols, les instruments de Juno finiront grillés, et la sonde elle-même est vouée à être broyée et dissoute par la pression exercée par Jupiter.

À la rédac’, on a vraiment hâte que Juno sonde l’intégralité des mystères de Jupiter, notamment sa composition, sa structure, sa naissance et ainsi ceux de nos origines. Si l’astronomie vous passionne autant que nous, découvrez ces 13 faits sur les planètes et les étoiles qui révèlent quelques secrets insoupçonnés de l’Univers.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux