araignée
© Jorge H. Valdez (CC-BY-NC)

Au Mexique, dans les mines, vous pouvez croiser des animaux particuliers : des araignées de la taille d’un ballon de basket. Explications.

L’araignée des mines la plus impressionnante a été découverte pour la première fois dans une mine abandonnée de Baja California Sur, au Mexique. « La première preuve que nous avons trouvée de cette espèce était un exosquelette de hangar dans les fissures d’un surplomb rocheux », a expliqué Jim Berrian, entomologiste de terrain au musée d’histoire naturelle de San Diego et l’un des auteurs décrivant la nouvelle espèce dans un communiqué. « L’exosquelette était anormalement grand et je pouvais dire par le motif oculaire qu’il appartenait à un groupe d’araignées, des araignées errantes de la famille des Ctenidae, avec très peu d’espèces en Basse-Californie du Sud. »

Cette araignée n’était pas seulement une nouvelle espèce, mais aussi un nouveau genre. Elle a été nommée araignée errante de la Sierra Cacachilas, Califorctenus cacachilensis. Elle est un parent de l’araignée errante brésilienne venimeuse, Phoneutria fera. Heureusement, cette nouvelle espèce ne semble pas venimeuse. « J’ai été mordu en manipulant un spécimen vivant de Califorctenus cacachilensis et je suis toujours en vie. Nous n’avons pas analysé la toxicité du venin, mais la plupart des araignées errantes ne sont pas aussi dangereuses que l’araignée errante brésilienne », a ajouté l’expert.

Autre particularité de cette araignée : elle fait la taille d’un ballon de basket. Ses pattes mesurent environ 10 centimètres de diamètre et son corps trapu mesure 2,5 centimètres. Sa taille impressionnante lui permet sûrement de ne faire qu’une bouchée des rats ou d’autres espèces animales.

Pour aller plus loin, voici comment les araignées perçoivent le monde qui les entoure.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Bernard7
Bernard7
4 mois

Une araignee au corp de 2,5cms, qui ne fait qu’une bouchee d’un rat: Vous nous prenez vraiment pour des c.?