— © Twentieth Century Fox – Les Figures de l’Ombre via Allociné

Il y a un demi-siècle, les mœurs étaient très différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui. En effet, dans les années 60, on n’accordait pas autant d’importance qu’actuellement aux diverses contributions des femmes, et ce dans de nombreux domaines. Mais les temps ont changé et quatre femmes exceptionnelles se verront attribuer des médailles d’or par le Congrès américain, pour leur contribution notable à l’histoire.

Un hommage bien mérité pour des femmes d’exception

Les quatre femmes afro-américaines dont on raconte l’histoire dans le livre « Hidden Figures » (Les Figures de l’ombre) recevront des médailles d’or au Congrès américain, à savoir la plus haute distinction civile du pays. Ces prix leur sont décernés pour leurs importantes contributions au sein de la NASA pendant la course à l’espace. Le président Donald Trump a en effet signé la Hidden Figures Congressional Gold Medal Act à cet effet.

Cette loi rend ainsi hommage à la mathématicienne Katherine Johnson, à la programmeuse informatique Dorothy Vaughan, et aux ingénieures aéronautiques Christine Darden et Mary Jackson. Rappelons que Christine Darden ne figurait pas dans le film qui mettait en vedette Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monae, mais elle figurait bel et bien dans le livre du même nom qui a inspiré le film.

À noter également que Dorothy Vaughan, décédée en 2008, et Mary Jackson, décédée en 2005, recevront leurs médailles à titre posthume. Par conséquent, la médaille de Vaughan sera affichée au National Museum of African American History and Culture. Celle de Jackson sera remise à sa petite-fille, Wanda Jackson.

Une cérémonie spéciale devrait être organisée pour décerner officiellement les médailles à Katherine Johnson, actuellement âgée de 101 ans, et Christine Darden âgée de 75 ans. Une cinquième médaille d’or sera également décernée en l’honneur de toutes les femmes ayant contribué aux projets de la NASA lors de la course à l’espace.

Une contribution sans pareille dans les avancées concernant la conquête de l’espace

Ces femmes, qui travaillaient au Centre de recherche de Langley de la NASA en Virginie, étaient ce que l’on appelle des « ordinateurs humains ». Elles ont effectué des calculs complexes qui ont rendu possibles les voyages dans l’espace. Elles ont joué un rôle essentiel dans les essais d’avions de la Seconde Guerre mondiale, la recherche en vol supersonique et l’envoi des sondes Voyager pour explorer le Système solaire. Elles ont également aidé à débarquer le premier homme sur la Lune en 1969.

« C’est une opportunité excitante de rendre hommage à la génération pionnière de mathématiciennes pour leur engagement et leurs services envers la NASA et notre pays », a ainsi déclaré Margot Lee Shetterly, auteure du livre « Hidden Figures : The American Dream and the Untold Story of the Black Women Mathematicians Who Helped Win the Space Race », dans un communiqué de presse.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de