Mary illustre la relation tumultueuse entre l’Homme et l’environnement dans des toiles géométriques

La relation qui unit l’Homme à l’environnement est un sujet vaste qui peut avoir différentes interprétations et niveaux de lecture. Sujet complexe, il est pourtant le thème principal du travail de Mary Iverson. Cette peintre immortalise cette relation complexe qui nous unit à l’environnement à travers des œuvres où la nature, l’industriel et les couleurs vives s’harmonisent pour créer un tout. 

Depuis des millénaires, l’Homme et l’environnement cohabitent. Si l’Homme s’est accaparé une partie de la nature en y installant des villes, des bâtiments ou même des vestiges tels que les dolmens ou le mont Rushmore, l’environnement parvient encore à se faire une place et à rappeler qu’il compte autant que l’Homme sur Terre. Cette forme de dualité et de cohabitation est au cœur du travail de Mary Iverson, une artiste américaine qui a choisi de montrer dans ses œuvres cette relation particulière qui existe entre l’Homme et son environnement.


Pour réaliser ses œuvres, Mary trouve d’abord des photographies puis elle dessine sur celles-ci avec de l’encre, de la peinture à l’huile et de la peinture acrylique. Ses compositions incluent très souvent des paysages sauvages dans lesquels viennent s’installer des formes géométriques, des grilles et des lignes de construction évoquant des dessins industriels. Le tout créé un contraste fort rehaussé de couleurs vives pour montrer la trace que laisse l’Homme dans cet environnement.

A la manière d’une déconstruction ou d’une planche de projet, elle réinvente le monde tout comme l’Homme peut être capable de le faire.  » En suivant mes intérêts et en travaillant pour résoudre une dichotomie artistique en moi, entre mon amour de la nature et ma fascination pour l’industrie du transport maritime, j’ai trouvé une solution visuelle qui reflète métaphoriquement ce à quoi nous sommes confrontés : le monde d’aujourd’hui. ».


Entre l’abstraction, la réflexion philosophique et l’invitation à un voyage insolite, Mary nous emmène via ses peintures au cœur de notre subconscient en nous questionnant sur la place que nous occupons et l’empreinte que nous y laissons. Salué, son travail fait d’ailleurs l’objet d’une exposition, « Correspondance », visible depuis le 11 novembre à la galerie Andenken à Amsterdam. Et si vous souhaitez en apprendre plus sur son travail, n’hésitez pas à vous rendre sur son compte Instagram.


Si 23 personnes sont réunies, il y a une chance sur deux pour que deux d’entre elles aient leur anniversaire le même jour

— @DailyGeekShow