— Dima Zel / Shutterstock.com

Une ferme de serveurs bientôt enterrée sur la Lune ? C’est en tout cas ce que souhaite faire une startup. Explications.

C’est la startup Lonestar Data Holdings qui est à l’initiative de ce projet. Comme l’a expliqué The Register, son idée est d’aider lors de futures missions lunaires et de sauvegarder les connaissances humaines après la disparition éventuelle de la Terre. Un endroit qui serait beaucoup plus sûr pour stocker des informations importantes. « Si nous ne le faisons pas, qu’adviendra-t-il de nos données sur Terre ? La banque de graines a été inondée en raison des effets du changement climatique. Elle est également sensible à d’autres formes de destruction comme la guerre ou les cyberattaques », a expliqué Christopher Stott, fondateur et PDG de Lonestar Data Holdings.

D’après cette startup, l’un des principaux avantages du stockage de données sur la Lune est que sa surface la plus proche est toujours tournée vers la Terre. Cela rend donc les communications directement visibles et plus simples. Selon un communiqué de presse, l’entreprise est déjà en train d’exploiter « le premier serveur web au monde sur la Station spatiale internationale ». Lonestar Data Holdings a de surcroît signé un contrat avec la société aérospatiale Intuitive Machines, financée par la NASA. L’objectif ? Lancer les premières démonstrations technologiques sur la Lune dans le cadre du programme Commercial Lunar Payload Services de l’agence spatiale.

Finalement, l’entreprise a encore beaucoup d’obstacles à surmonter avant la réalisation finale de ce projet : faire atterrir quelque chose en douceur sur la Lune peut être extrêmement difficile en raison des températures qui oscillent énormément et de la présence de rayonnements cosmiques. C’est pourquoi Lonestar Data Holdings prévoit de stocker ses centres à l’intérieur de tubes de lave, ce qui pourrait fournir un environnement beaucoup plus stable. Mais ceux-ci restent hypothétiques et personne n’en a jamais visité jusqu’à présent.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments