Où se situe la frontière ente service et asservissement ? Voici la question posée par ce court-métrage, ¡Hola, buenas noches!, réalisé en 2018 par Pau Rodilla. Nous plongeons dans la tête d’un livreur de repas en train de finir ses livraisons alors qu’il est en pleine réflexion sur l’utilité de son travail et sur les nouvelles exigences de clients, qui préfèrent faire appel à ses services mal payés plutôt que de se déplacer dans le bar d’en face. Mais cet éclair de lucidité ne l’empêche pas de lui-même faire partie de ce système…

« Nous vendons notre temps pour de l’argent. Argent avec lequel nous payons les autres pour faire des choses que nous n’avons pas le temps de faire parce que nous travaillons. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de