Cette documentaliste a eu une idée géniale pour inciter les jeunes à la lecture, et ça fonctionne !

Il suffit parfois d’une simple idée pour révolutionner votre entourage. C’est le cas d’une professeure documentaliste d’une petite ville dans le nord de la France. À la veille des vacances de Pâques, elle décide de faire une surprise aux élèves pour les inciter à lire plus de livres.

 

Surprendre les élèves pour les inciter à la lecture

Les jeunes sont souvent catalogués comme des non-lecteurs, intéressés seulement par leur smartphone et leur vie connectée. Pourtant, un sondage de l’Ipsos réalisé en 2016 sur des jeunes entre 7 et 19 ans révèlent que 77 % d’entre eux aiment cela.

Depuis cinq ans, cette professeure et documentaliste dans un collège tente de passionner les élèves par la lecture. Fin avril, elle montre sur Twitter sa dernière idée. Après avoir emballé des livres et inscrit sur ceux-ci des mots à coup de hashtags pour donner quelques informations aux élèves, elle leur lance le défi d’ouvrir le paquet seulement quand ils seront chez eux.

Succès garanti, sur Twitter elle récolte de nombreux messages et mentions “j’aime”. Si du côté du web, les réactions s’enchaînent positivement, il en est de même chez les principaux concernés. Les collégiens de son établissement exposent leur enthousiasme.

“Super stylé Madame”

Attiser les curiosités des élèves a fonctionné à merveille. La documentaliste surprend même certains élèves, qui n’empruntaient jamais ou rarement, en prendre un. “J’ai eu beaucoup de questions pour savoir ce que c’était… Et des réactions trop mignonnes d’élèves qui me disent que c’est « super stylé! », déclare la documentaliste au Huffington Post.

« Les prêts surprises, ça joue sur leur curiosité, avec un sentiment d’urgence puisque ça ne durait qu’une semaine. Les élèves essayaient de deviner quel ouvrage ils ont eu, et en plus il y avait le défi de ne pas l’ouvrir au collège”, poursuit-elle.

Victoire pour cette professeure et documentaliste, qui prouve que son métier ne consiste pas uniquement à dire “chut”. Il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour faire apprécier les livres aux élèves, mission accomplie par cette dernière.


La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l’industrie automobile

— @DailyGeekShow