— umarazak / Shutterstock.com

Singapour a interdit la vente et la consommation de chewing-gum au sein de la ville, sauf dans un cadre thérapeuthique. Nous savons que Singapour applique des lois parmi les plus strictes au monde concernant les comportements individuels et les questions d’hygiène : des amendes sont en effet infligées aux personnes qui par exemple jettent leurs déchets par terre, ou qui ont tout type de comportement potentiellement nuisible pour l’espace public.

Depuis 1992, le chewing-gum est officiellement déclaré « nuisance non dégradable ». Son interdiction aurait pour origine qu’un jour, le métro de Singapour n’aurait pas pu ouvrir ses portes en raison d’un chewing-gum qui aurait empêché le mécanisme d’ouverture de se déclencher. On critiquait également la gomme à mâcher car beaucoup de personnes mal intentionnées la déposaient dans des boites aux lettres, des serrures, sur des boutons d’ascenseurs… Lorsque l’on enfreint cette interdiction, on s’expose à une amende de 500$ (soit près de 450 euros) et à des travaux d’intérêt général. 

Ce genre de mesure est particulièrement étonnante aux yeux des Occidentaux, et une députée singapourienne s’en est rendu compte : c’est pourquoi elle a proposé de lever cette mesure avec pour argument que cette dernière était négative à l’image de la ville. Mais le responsable du ministère du Développement social de Singapour estime que, dans la mesure où “le chewing-gum n’a pas posé de problèmes depuis son interdiction”, rien ne sert de lever cette mesure. En 2005, un condamné à mort qui avait demandé un dernier chewing-gum avant de mourir se l’était vu refuser par les autorités singapouriennes sous prétexte que c’était « trop grossier, même dans le couloir de la mort ». 

Si cette loi peut nous faire sourire, beaucoup la critiquent cependant. En effet, celle-ci est perçue comme très agressive et autocratique, d’autant plus que ce n’est pas la seule loi « insolite » que nous pouvons trouver à Singapour. Par exemple, nous pouvons avoir une amende quand nous traversons hors du passage piéton, la cigarette est interdite dans la plupart des espaces publics… C’est pour cette raison que l’on dit que Singapour est une fine city, en jouant sur l’ambiguïté du terme fine qui en anglais veut dire « agréable » mais également « amende ». City signifie ville.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de