Pierre-Auguste_Renoir_-_Oignons

Pourquoi prononçons-nous ognon, alors que nous l’écrivons oignon ?

Pour comprendre ce phénomène intrigant, il faut décortiquer le mot en trois parties o-ign et on. « Ign » est un graphème issu de l’ancien français qui se prononce « gneu » simplifié par la suite en « gn », c’est ce qui est arrivé au mot oignon. Ainsi, par exemple, nous n’écrivons plus besoigne, mais besogne. Petite anecdote amusante également, à l’époque on n’appelait pas le célèbre écrivain Montaigne, mais bien Montagne.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal SYVERSON
Chantal SYVERSON
1 année

Le mot « flirter », considéré comme un anglicisme, est en fait une récupération tardive du verbe « fleureter », signifiant, au moyen-âge, : compter fleurette. Ce mot, adopté par les anglais nous est revenu avec sa nouvelle ortographie.

Harry Potter
Harry Potter
1 année

C’est le plus petit mot contenant toutes les voyelles. Le Y c’est quoi ?