© Pachatai / Flickr

D’après un rapport des services de renseignement américains, trois chercheurs de l’Institut de virologie de Wuhan ont été hospitalisés en novembre 2019. Ces derniers présentaient « des symptômes évocateurs du Covid-19 ou d’une maladie saisonnière commune ». Une nouvelle qui fait ressurgir l’hypothèse d’un accident de laboratoire comme déclencheur de la pandémie de Covid-19.

Une hypothèse à ne pas écarter

Trois chercheurs de l’Institut de virologie de Wuhan ont été hospitalisés en novembre 2019. Ces derniers présentaient des symptômes du Covid-19, selon un rapport publié dans le Wall Street Journal. Une information qui a relancé l’hypothèse que la pandémie proviendrait du laboratoire de virologie de Wuhan. Cependant, la Chine a démenti les informations du quotidien américain, les qualifiant de « totalement fausses ». « Le 23 mars 2020, l’Institut de virologie de Wuhan a publié un communiqué indiquant qu’avant le 30 décembre 2019, il n’avait pas été en contact avec le coronavirus. À cette date, aucun personnel ou étudiant-chercheur n’avait été contaminé », a indiqué Zhao Lijian, l’un des porte-paroles du ministère chinois des Affaires étrangères.

Rappelons qu’une enquête menée par l’Organisation mondiale de la santé en mars dernier a révélé que la pandémie de Covid-19 a probablement commencé dans un marché chinois d’animaux sauvages morts et vivants. D’après cette enquête, il serait très peu probable que le virus se soit échappé d’un laboratoire. Les scientifiques qui ont été envoyés en Chine pour enquêter sur l’origine de la pandémie ont indiqué que le laboratoire de Wuhan n’avait conservé aucune souche virale vivante similaire au SARS-CoV-2 et que tous les membres de l’équipe du laboratoire avaient suivi une formation en matière de qualité.

© Ureem2805 / Wikipedia

Joe Biden exige un rapport d’ici 90 jours

En revanche, le rapport ne serait pas complet, car la Chine aurait refusé de fournir les données brutes sur les premiers cas de Covid-19 à l’OMS. Selon Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’organisation, le rapport nécessite des études supplémentaires. En outre, plusieurs scientifiques du monde ont récemment réclamé une nouvelle enquête sur l’hypothèse d’un accident de laboratoire.

Mercredi dernier, Joe Biden a appelé les services de renseignement américains à redoubler d’efforts pour expliquer l’origine du Covid-19. Celui-ci a notamment exigé un rapport d’ici 90 jours, rappelant que l’on n’a toujours pas pu aboutir à une conclusion définitive à ce jour. Outre cela, le président des États-Unis a également demandé que l’on dresse une liste de questions spécifiques à poser à la Chine.

« Les États-Unis continueront à travailler avec leurs partenaires à travers le monde pour faire pression sur la Chine afin qu’elle participe à une enquête internationale complète, transparente, et basée sur des preuves », a-t-il ajouté lors de sa prise de parole.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de