Les Jeux olympiques se déroulent tous les deux ans, alternant les éditions estivale et hivernale. C’est un évènement international qui regroupe des milliers d’athlètes de presque toutes les nations. Cette manifestation a une renommée telle que les pays qui les accueillent n’hésitent pas à entamer des chantiers colossaux pour l’occasion. Cependant, une fois l’évènement passé, la plupart des stades sont laissés à l’abandon faute de moyens et seuls quelques-uns ont été reconvertis. SooCurious vous dévoile des photographies de terrains olympiques livrés à eux-mêmes.

Beijing en Chine, pendant les Jeux olympiques d’été de 2008

 

Beijing en Chine, après les Jeux olympiques d’été de 2008

 

Athènes en Grèce pendant les Jeux olympiques d’été de 2004

 

Athènes en Grèce après les Jeux olympiques d’été de 2004

 

Sarajevo en Bosnie-Herzégovine pendant les Jeux olympiques d’hiver de 1984

 

Sarajevo en Bosnie-Herzégovine après les Jeux olympiques d’hiver de 1984

 

Munich en Allemagne pendant les Jeux olympiques d’été de 1972

 

Munich en Allemagne après les Jeux olympiques d’été de 1972

 

Helsinki en Finlande pendant les Jeux olympiques d’été de 1952

 

Helsinki en Finlande après les Jeux olympiques d’été de 1952

 

Berlin en Allemagne pendant les Jeux olympiques d’été de 1936

 

Berlin en Allemagne après les Jeux olympiques d’été de 1936

Ces photographies sont à la fois majestueuses et désolantes. Le potentiel de ces terrains semble être gâché par le manque d’investissement dans la rénovation ou la conversion. De grosses sommes d’argent ont ainsi été utilisées pour un évènement de quelques jours. Pensez-vous qu’il ne faudrait utiliser que deux sites uniques pour les Jeux olympiques d’hiver et d’été ou que l’intérêt de cet évènement réside dans son accueil par des pays différents à chaque manifestation ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de