Cette sculptrice transforme les noyaux d’avocat en petits totems et pendentifs inspirés de la nature

Si les noyaux d’avocat sont inutiles pour la majorité des gens, ils sont un véritable trésor pour Jan Campbell. Cette sculptrice atypique a comme matériau de prédilection les noyaux qu’elle sèche et qu’elle taille en s’inspirant de la nature et de figures chamaniques. Entre petites figurines totems et pendentifs naturels, le noyau d’avocat se change entre ses doigts en petit bijou. 

Quand on mange un avocat, il y a forcément un détail sur lequel on ne peut échapper : le noyau. Assez imposant et caché au cœur du fruit, son destin est souvent de finir à la poubelle ou d’être placé dans un verre pour le faire germer. Mais Jan Campbell, une sculptrice, a choisi de les utiliser d’une autre façon et de leur donner une deuxième vie en tant qu’œuvres d’art miniatures.

L’aventure de Jan en tant que sculptrice de noyaux a commencé en 2014 simplement grâce à un sandwich. L’artiste était en train de se préparer un sandwich à l’avocat pour le déjeuner. Elle retire donc le noyau de l’avocat mais a comme un flash en voyant ce dernier.  » Je ne voulais pas jeter ce noyau d’avocat à la poubelle. Je pensais que c’était un objet trop agréable pour être jeté. J’ai donc pris le temps de réfléchir afin de trouver quoi faire avec.  » Et c’est par hasard que la réponse lui apparaîtra sous les yeux après avoir laissé le noyau quelques jours dans une poche.

En grattant sa surface avec un ongle, Jan a découvert que sous cette partie sombre se cachait une belle nuance orangée. L’artiste a alors voulu voir ce que cela donnerait en grattant un peu plus le noyau. Elle a alors commencé à graver des silhouettes et de petits visages. Une fois finies, ces petites sculptures avaient l’apparence du bois et des airs de petits totems. Très inspirée par la nature, elle va donc multiplier les noyaux sculptés, alternant entre des esprits, des champignons et même des glands. De petites créations aux allures mystiques qui donnent presque envie de les rencontrer au détour d’une forêt.

Que des esprits sylvestres ou des champignons naissent dans des noyaux d’avocat, les créations de Jan font sensation sur Instagram. Entre ses totems et ses pendentifs, ses réalisations ne restent pas très longtemps disponibles. Elles sont d’ailleurs si populaires que certaines d’entre elles ont eu droit à leur version en bronze. Si vous souhaitez acquérir l’un de ces noyaux retaillés ou simplement découvrir toutes les créations de Jan, n’hésitez pas à aller faire un tour sur son compte Instagram et sur sa boutique en ligne.


Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent

— Montesquieu