© Stephen Michael Barnett / Flickr

Ce qui s’est passé en Australie a de quoi donner des sueurs froides aux arachnophobes. La semaine dernière, plusieurs habitants de Victoria ont dû évacuer leurs maisons pour échapper aux inondations. À leur retour, ils ont découvert d’immenses toiles d’araignées recouvrant des terrains, des arbres ou encore des abords de routes.

Un phénomène fréquent en Australie

Des pluies torrentielles et des vents violents se sont abattus sur la région de Victoria, dans le sud-ouest de l’Australie la semaine dernière. Le service d’urgence de l’État avait alors émis au préalable des avertissements d’inondation, demandant aux habitants de la région d’évacuer. Alors que les humains ont évacué, les arachnides se sont quant à eux réfugiés dans les hauteurs pour fuir la montée des eaux.

C’est un phénomène relativement commun en Australie, et dans d’autres pays du monde. En effet, les araignées sortent de leurs cachettes par centaines, voire par milliers, dans des situations similaires. D’après Ken Walker, entomologiste au musée de Melbourne, il s’agit d’un « phénomène semi-régulier dans l’État de Victoria, en hiver, lorsque les précipitations sont les plus importantes ».

Les araignées sont inoffensives

Ce dernier explique que les araignées à l’origine des toiles sont dites « chasseuses vagabondes », des araignées qui vivent sur le sol. Selon lui, il est possible qu’elles soient des millions à avoir envoyé des fils en l’air pour aller en hauteur afin d’échapper aux inondations. Ce comportement de locomotion aérienne serait appelé « ballooning ».

Les spécialistes soulignent qu’il ne faut pas s’inquiéter de ce phénomène. Par ailleurs, leur présence serait essentielle pour l’environnement. « Ces araignées apportent une grande contribution dans le contrôle des insectes nuisibles et vous auriez de sérieux problèmes si vous vous débarrassiez de toutes les araignées », a notamment expliqué le Dr. Lizzy Lowe de l’université Macquarie.

Cette dernière incite les habitants de la région à ne pas recourir aux insecticides ou à d’autres produits pour essayer de faire fuir les araignées. Elle affirme que les insectes se disperseront d’eux-mêmes très rapidement et que leurs toiles devraient être détruites par le vent dans les jours à venir.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de