— PradeepGaurs / Shutterstock.com

Les conséquences de la pollution et du réchauffement climatique se font de plus en plus sentir en Inde, et le pays fait de nouveau face à une vague de chaleur extrême. La chaleur est telle qu’une immense montagne d’ordures s’est enflammée spontanément dans la capitale du pays.

En Inde, des vagues de chaleurs extrêmes – avec des températures maximales moyennes comprises entre 35,9 et 37,78 degrés Celsius – font de nombreux dégâts. En fait, il fait si chaud dans le pays qu’une énorme montagne d’ordures plus haute qu’un immeuble de 17 étages à New Delhi s’est enflammée spontanément. C’est le quatrième incendie qui s’est déclaré dans la capitale en moins d’un mois. Au moins 10 camions de pompiers ont ainsi été mobilisés pour éteindre l’incendie de la décharge de Bhalswa et son monticule de déchets d’environ 60 mètres de hauteur et de plus de 4 500 mètres de long.

L’incendie se serait déclenché par combustion spontanée du méthane, un gaz à effet de serre naturellement produit sous terre, mais également par les déchets organiques. Lorsque le méthane atteint une certaine concentration, il peut exploser spontanément à cause de la chaleur. L’incendie a duré plusieurs jours, mais n’a heureusement fait aucune victime. En revanche, les conséquences environnementales et sanitaires de la catastrophe se font déjà sentir, puisqu’une nette dégradation de la qualité de l’air a été constatée.

Face au réchauffement climatique, il est malheureusement à prévoir que ce genre d’évènement devienne monnaie courante. Le plus tragique étant que les personnes qui vivaient dans la décharge et exploitaient les déchets ont entamé un acte désespéré et dangereux pour sauver les ordures de l’incendie, a rapporté ABC News.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments