hypnose
— New Africa / Shutterstock.com

Que cela soit dans le domaine médical et thérapeutique ou dans le domaine du divertissement et du spectacle, l’hypnose est un phénomène absolument fascinant. Mais est-ce que l’hypnose fonctionne réellement ? Et si c’est le cas, comment est-ce que ça fonctionne ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Le terme « hypnose » est dérivé du mot grec « hypnos » qui signifie « sommeil ». La recherche suggère que ce terme a été inventé au début du 19e siècle par Étienne Félix d’Hénin de Cuvillers, un Français qui s’intéressait au rôle de la suggestion sur l’esprit, et aux processus mentaux et comportementaux qui se produisaient lorsqu’une personne tombait en transe hypnotique. Cependant, le concept de la transe hypnotique est né plus tôt, au 18e siècle, avec le célèbre médecin allemand Franz Anton Mesmer, dont les pratiques fictives et étranges ont donné une mauvaise réputation à l’hypnose.

Quoi qu’il en soit, l’intérêt pour le potentiel de l’hypnose a persisté dans la sphère médicale et dans le domaine du spectacle et du divertissement. Dans le domaine de la médecine, l’hypnose est un outil qui peut être utilisé à des fins thérapeutiques dans le cadre d’une hypnothérapie. Ainsi, la science décrit l’hypnose comme étant une régulation descendante de la conscience et un processus dans lequel les représentations mentales l’emportent sur la physiologie, la perception et le comportement.

François Anton Mesmer

Comment fonctionne l’hypnose ?

Autrement dit, cela signifie que scientifiquement, l’hypnose est bien réelle, même si son fonctionnement exact n’est pas encore parfaitement compris. Quant à savoir comment ça fonctionne, l’hypnose implique deux éléments principaux : l’induction et la suggestion. L’induction hypnotique est la première suggestion émise au cours du processus d’hypnose. Cela consiste généralement à discuter avec le patient d’images ou de scènes qui créent un sentiment de détente, de sécurité et de bien-être.

Ce processus de relaxation initial de l’hypnothérapie permet d’amortir l’activité du cortex frontal. Limiter l’efficacité de cette zone du cerveau, essentielle à l’attention, à la planification et à la prise de décision, augmente l’activité dans d’autres zones engagées dans le filtrage et l’intégration des informations. Par la suite, l’hypnothérapeute passera à l’étape de suggestion qui consistera à faire entrer le patient en état de transe hypnotique, un état de puissante combinaison de dissociation et d’immersion.

Une fois que le patient est dans un état hypnotique, l’hypnothérapeute s’orientera finalement vers l’objectif de la thérapie, qui peut être la réduction de la douleur, du stress, de l’anxiété, ou encore le traitement des peurs et des phobies. L’hypnose peut également être utilisée dans la maîtrise de certaines mauvaises habitudes de vie, comme le tabagisme ou la suralimentation. L’hypnose peut également aider les personnes amnésiques à retrouver leurs souvenirs.

Enfin, il faut savoir qu’il existe de nombreux mythes sur l’hypnose. Nombreux sont notamment ceux qui croient que l’hypnose permet de contrôler mentalement les gens ou de faire des lavages de cerveau. C’est totalement faux. Quoi qu’il en soit, cela ne signifie pas que l’hypnose ne représente aucun risque, et c’est pour cette raison qu’il est conseillé de se référer à un professionnel médical pour les séances d’hypnose thérapeutique.  

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Stephane
Stephane
28 jours

En thérapie, l’hypnose n’est en réalité qu’un outil au service de la thérapie qui peut permettre des changements bien plus faciles et bien plus rapides qu’une thérapie par la simple parole ou l’écoute, surtout s’il y a des traumatismes à résoudre. Encore faut-il bien sûr que le professionnel ait une… Lire la suite »

marie jeanne
marie jeanne
25 jours

Sous hypnose, on peut provoquer une tétanie musculaire rendant une personne aussi rigide et solide qu’une planche en bois! Ce n’est pas un contrôle mental ça?