© Roberto J. Galindo / Wikimedia Commons

Un homme en parfaite santé a soudainement été pris de convulsions par terre au petit matin. Transporté à l’hôpital, ses premiers examens n’ont révélé aucune anomalie pouvant entraîner des convulsions. Après un diagnostic minutieux, les médecins ont découvert qu’il avait un visiteur indésirable dans son cerveau.

UN HÔTE INDÉSIRABLE

Un homme en bonne santé a découvert qu’un visiteur inquiétant se trouvait dans son cerveau. Lorsque les ambulanciers sont venus le chercher à son domicile, l’homme de 38 ans prononçait des mots étranges et refusait d’être transporté à l’hôpital. Après de premiers examens, les médecins ont remarqué une légère élévation de son rythme cardiaque et respiratoire. Cependant, ils ne pouvaient pas expliquer les causes de ce problème.

Les médecins ont pu prescrire un traitement pour calmer les crises du patient. En revanche, ils ont dû effectuer un diagnostic approfondi pour trouver ce qui était à l’origine de ses convulsions. Ils ont notamment étudié son passé pour trouver un indice sur l’origine de ses troubles : il y a vingt ans de cela, l’homme avait vécu dans une zone rurale du Guatemala.

Ses scintigraphies cérébrales ont révélé qu’il avait trois lésions calcifiées. En cause, un parasite appelé « Taenia solium » ou « ténia du porc ».

— D. Kucharski K. Kucharska / Shutterstock.com

Un parasite pouvant entraîner une maladie grave

Le porc est l’hôte intermédiaire du Taenia solium, et l’Homme son hôte définitif. Dans sa forme adulte, il parasite l’intestin de son hôte. En revanche, dans sa forme larvaire, il entraîne une maladie grave appelée cysticercose, qui est fréquente dans les pays en développement à hygiène précaire. Par ailleurs, c’est ce qui est arrivé à ce patient.

Dans certains cas, la cysticercose nécessite une intervention chirurgicale. Cependant, dans ce cas-ci, la maladie a été traitée avec des anti-inflammatoires, des antiépileptiques et deux médicaments antiparasitaires. Trois ans après sa sortie de l’hôpital, ses crises se sont totalement arrêtées. Cependant, il a probablement dû continuer à prendre ses médicaments antiépileptiques.

« La question de savoir quand arrêter le médicament est problématique, car la lésion calcifiée restera à perpétuité », a expliqué le médecin Andrew Cole. Comment réagiriez-vous si vous appreniez que vous abritez un tel hôte ?

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Moi
Moi
8 mois

C’est quoi ces articles de merde ? Aucune information sur le lieu, pas plus sur la date…