Laissez-vous ensorceler par Hocus Pocus, un grand classique des studios Disney trop longtemps méconnu

Les années 90 comptent un nombre vertigineux de films cultes. Drôles et insouciantes, les comédies de cette époque influencent encore aujourd’hui notre imaginaire. Et quoi de mieux que le film Hocus Pocus pour raviver ces instants de grâce qui commencent à dater ? Nous connaissons tous ce film fantastique produit par Disney, mais saviez-vous qu’avant de devenir culte, Hocus Pocus a connu un véritable flop ? SooGeek vous propose un voyage dans le temps avec l’histoire de ce film culte.

Hocus Pocus est une comédie fantastique réalisée en 1993 par l’Américain Kenny Ortega et produit par les studios DisneyL’histoire est celle de Max Dennison, un adolescent qui déménage dans la ville de Salem (États-Unis) avec sa famille. Évidemment, l’idée de quitter le soleil de Los Angeles pour cette ville à l’histoire lugubre ne l’enchante guère, mais rapidement, le jeune garçon est séduit par la jolie Allison qui l’aide à apprécier sa nouvelle vie. Le soir d’Halloween, Max est chargé d’accompagner sa petite sœur Dani dans sa ronde aux bonbons. Sur le chemin, les Dennison rencontrent Allison et s’aventurent dans une maison au lourd passé. En effet, sans le savoir, le trio s’est égaré au cœur de l’ancienne demeure des sœurs Sanderson, Winifred, Sarah et Kathy, trois célèbres sorcières du temps de l’inquisition. Pour gagner le coeur de sa bien-aimée, Max allume la bougie fatidique qui a le pouvoir d’invoquer les horribles sœurs… Suite au retour des sorcières, les jeunes héros vont devoir réparer leur erreur et sauver les enfants de Salem. Car pour survivre et rester jeunes et « belles », les Sanderson doivent aspirer le plus de jeunes vies possible…

 

soeurs-sanderson

 

Lors de sa sortie en juillet 1993 le film n’a pas ensorcelé beaucoup de spectateurs. Les critiques à l’égard du film sont affligeantes et dépeignent un film sans envergure. Les entrées en salle ne sont malheureusement pas meilleures et Hocus Pocus est rapidement exclu du box-office. C’est une déception pour les studios Disney qui constatent qu’à peine sortie, leur oeuvre est déjà destinée à l’oubli. Mais comme vous le savez aujourd’hui, Hocus Pocus n’a pas subi ce triste sort, puisque ces deux dernières décennies, cette comédie est devenue l’un des films les plus cultes d’Halloween. À l’image des trois sorcières, cette production de Disney s’est vue renaître de ses cendres pour enchanter les fans les plus nostalgiques. Il se chuchote même qu’Hocus Pocus pourrait avoir une suite… quel retournement de situation !

A l’origine Hocus Pocus est une histoire que David Kirschner (co-scénariste et producteur) contait à ses propres filles. Après avoir constaté que ce petit conte faisait son effet, il décide de s’en inspirer pour le scénario d’un long métrage puis de proposer le projet aux studios Disney. Pour convaincre les impressionnants dirigeants de la firme aux grandes oreilles, Kirschner prend l’initiative de décorer la salle de réunion de divers balais et dessins de chats noirs, confectionnés par les enfants de son quartier. Face à la surprise de ses interlocuteurs, il leur expose son projet en mettant en avant l’aspect familial et festif de son film, appuyant notamment sur le succès croissant de la fête d’Halloween. Sur le moment, les dirigeants restent interdits et laissent le producteur repartir penaud, mais Krischner d’ajouter : « Au moment où je reprenais la direction du parking avec tout mon attirail, l’un des cadres m’a rattrapé en courant et m’a dit ‘N’allez nulle part, nous voulons ce projet !' » Grisé, David Krischner lance le projet, aidé du scénariste Mick Garris, rencontré par le biais de Steven Spielberg.

 

Max-Alisson-Dani

 

Au début des années 90, presque une décennie après sa rencontre avec les cadres de Walt Disney Studios, les dernières retouches au scénario sont achevées et Disney peut enfin lancer la machine ! Bette Midler, récemment nommée aux Oscars pour son rôle dans le film « For the Boys« , accepte le rôle de Winifred, tandis que Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy (qui venait de quitter le tournage de Sister Act) acceptent les rôles de Mary et Sarah. Pour le rôle de Max, c’est le très jeune Leonardo DiCaprio qui est sollicité par les studios, mais il décline finalement l’offre au profit du film dramatique Gilbert Grape. C’est Omri Katz – connu pour son rôle du fils de J.R. Ewing dans Dallas – qui le remplace. Le tournage débute en octobre 1992, c’est le réalisateur Kenny Ortega — célèbre pour être le chorégraphe de Dirty Dancing — qui prend les rênes du projet. Mais la liste des célébrités ne s’arrête pas là, puisque l’illustre James Horner se dévoue pour participer à la bande originale du film (notamment la chanson de Sarah, « Come Little Children »). Avec tous ces talents réunis, le film ne pouvait pas rester un flop. Alors, il est tout simplement devenu culte !

Au fil du temps, Hocus Pocus a troqué son statut de « navet » pour celui de film culte. Contre toute attente, les cassettes VHS et DVD du film se sont vendus comme des petits pains, et le visionner lors des vacances d’Halloween est presque devenu une tradition. Certains facteurs peuvent expliquer ce revirement de popularité. Tout d’abord la nostalgie des années 90, puisque la plupart des fans sont aujourd’hui âgés de 20 à 30 ans. Mais aussi parce qu’il semblerait que le public actuel soit plus sensible au scénario, mais aussi aux personnages. Par exemple, le personnage de Winifred, qui est devenu très populaire au fil du tempsfait désormais l’objet de plusieurs memes sur Internet. Et enfin grâce au succès toujours plus croissant de la fête d’Halloween. La somme de ces trois facteurs providentiels permet au film de connaitre enfin le succès tant attendu.

 

 

Voici d’autres images du film pour nos lecteurs les plus nostalgiques !

Soeurs-Sanderson

billy-butcherson-hocus-pocus (2)

Binx

Hocus-Pocus-Casting

Winifred

Hocus Pocus est définitivement synonyme d’esprit d’Halloween. Délicieusement rétro, cette comédie nous rappelle de jolis souvenirs d’enfance. C’est assez étonnant de savoir qu’à sa sortie, personne ne s’y intéressait. Il fait sans doute l’objet d’un des revirements de popularité les plus fulgurants dans le monde du cinéma. Mais comment ne pas aimer l’horripilante Winifred et l’attachant chat noir Binx ? Et vous, quel personnage d’Hocus Pocus vous a le plus marqué ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux