— JStone / Shutterstock.com

Après plusieurs semaines de procès, le producteur déchu Harvey Weinstein a été reconnu coupable de viol et d’agression sexuelle et a été condamné à 23 ans de prison. Une lourde peine proche des 29 ans d’emprisonnement qu’il risquait.

Harvey Weinstein a été condamné ce mercredi 11 mars à 23 ans d’emprisonnement pour viol et agression sexuelle. À la sortie du procès, ses avocats ont également annoncé vouloir faire appel, considérant que le producteur n’avait pas été jugé devant un jury neutre à New York.

Le verdict de son long procès était attendu depuis le 24 février dernier alors qu’il avait été reconnu coupable. Il encourait alors entre 5 et 29 ans de prison. Son dossier avait éclaté en octobre 2017 et son procès avait débuté le 6 janvier à New York alors qu’il était soupçonné dans deux autres affaires à Los Angeles. “Je sollicite une sanction représentant la gravité des crimes du condamné et son absence totale de remords”, avait rapporté Joan Illuzzi-Orbon, procureure.

Harvey Weinstein a été jugé pour deux accusations sur cinq, considérées comme étant moins graves : une agression sexuelle de l’ancienne assistante de production Mimi Haleyi en 2006 et en 2013 le viol de Jessica Mann, souhaitant devenir actrice. Le producteur n’a jamais reconnu avoir commis ces crimes et a toujours affirmé que ces relations sexuelles étaient consenties. À la fin du procès, Gloria Allred, avocate représentant certains femmes victimes des crimes de Harvey Weinstein, tenait une pancarte sur laquelle était inscrit : “Voici à quoi ressemble la justice”, accompagné de “20 + 3”. 

À la suite de son procès, Harvey Weinstein a fait part de « ses remords et de ses confusions« . En faisant étroitement référence au mouvement #MeToo, il a notamment dénoncé une procédure non équitable pour l’ensemble des hommes accusés de viols et de violences sexuelles. « J’étais le premier exemple et maintenant, il y a des milliers d’hommes accusés. Je suis inquiet pour le pays« , a-t-il notamment expliqué. Face à cela, le juge a tout de même affirmé qu’il ne s’agissait pas de « son premier délit« .

Toutefois, l’affaire Weinstein n’est pas tout à fait terminée. En effet, il a également été inculpé à Los Angeles pour deux agressions sexuelles commises en 2013. Ces crimes sont passibles de 28 ans de prison et pourraient donc faire l’objet d’un nouveau procès en Californie.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de