Guerre nucléaire
© International Campaign to Abolish Nuclear Weapons / Flickr

Une guerre nucléaire peut être fatale à notre planète surtout avec les avancées technologiques. D’ailleurs, les effets des bombes causeront de graves effets sur le long terme. Cela sera dû aux particules radioactives présentes dans les armes, mais aussi à cause de la pollution atmosphérique. En 1945, Hiroshima et Nagasaki ont été victimes d’un bombardement nucléaire. Les deux villes ont été complètement anéanties et les effets de la bombe ont été constatés à des kilomètres autour du site. Depuis, tous redoutent à nouveau l’utilisation de ces armes. Pourtant, une guerre a lieu aujourd’hui opposant l’Ukraine et la Russie. Les scientifiques tentent de découvrir quelle serait la première conséquence d’une guerre nucléaire.

Des expériences menées pour connaître le fonctionnement d’une arme nucléaire

Cheryl Harrison, professeure adjointe du département d’océanographique et des sciences côtières de l’université d’État de Louisiane, a mené une étude publiée dans la revue AGU Advances sur les différents impacts qu’auront les armes nucléaires sur notre planète. Afin de mener à bien leurs recherches, son équipe et elle ont produit des simulations d’une explosion par arme nucléaire, qui produisait de la suie ainsi qu’une abondante quantité de fumée.

Lors des simulations, Cheryl Harrison et son équipe ont supposé que la Russie et les États-Unis possédaient jusqu’à 4 400 armes nucléaires d’un poids de 100 kilotonnes. Si, par mégarde, elles venaient à exploser, elles libéreraient 150 téragrammes (plus 330 milliards de livres) de fumée et de suie dans l’atmosphère. Si on se tourne vers l’Inde et le Pakistan, ils possèdent 500 armes nucléaires de 100 kilotonnes qui produiraient 11 milliards à 103 milliards de livres de fumée.

Explosion nucléaire

L’impact d’une guerre nucléaire sur notre planète

Dans les deux cas, l’explosion d’une arme nucléaire peut engendrer une nouvelle période glaciaire. En effet, la température chuterait de 7° Celsius. La température des océans baisserait par la suite et même si la fumée disparaissait, il n’y aurait aucun changement sur la température. Sur des océans se formeraient donc jusqu’à 16 millions de kilomètres carrés de glace avec une épaisseur de 1,80 m.

Les grandes banquises seraient omniprésentes dans les grands bassins. De ce fait, les grands ports seraient bloqués par de la glace, le commerce par voie maritime serait fermé définitivement. La formation des glaces entraînerait aussi la mort des algues marines et cela provoquerait la destruction de la faune marine. Par conséquent, la pêche ainsi que l’aquaculture cesseraient aussi d’exister et la Terre perdrait une de ses sources de nourriture.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
20 jours

un eguerre a venir en effet !

Peace
Peace
18 jours

La Russie = Terricide !