— Lupus69 / Shutterstock.com

Les effets du changement climatique semblent empirer de jour en jour, et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne la calotte glaciaire au niveau de l’Arctique. Une étude a notamment évalué que le Groenland à lui seul perd 357 milliards de tonnes de glace chaque année, un phénomène qui ne sera pas sans conséquence pour le reste du monde.

Le changement climatique a provoqué une augmentation de la fréquence et de l’intensité de la fonte extrême des glaces au Groenland au cours des 40 dernières années. Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, le ruissellement des eaux provoqué par la fonte de glace au Groenland a en effet augmenté de 21 % au cours des quatre dernières décennies. Autrement dit, cela signifie qu’environ 357 milliards de tonnes de glace fondent chaque année au Groenland. Les chercheurs ont également constaté que les évènements de fonte étaient devenus 60 % plus irréguliers d’un été à l’autre.

Les chercheurs ont également précisé que si une partie de cette glace qui fond en été est renouvelée, c’est tout de même 3,5 milliards de tonnes de glace qui ont définitivement fondu au cours de la dernière décennie. Très certainement, ce phénomène n’est pas sans conséquence pour le reste du monde, dans la mesure où c’est directement lié à une dangereuse élévation du niveau des mers et des océans. « Les estimations du modèle suggèrent que la calotte glaciaire du Groenland contribuera entre 3 et 23 cm à l’élévation du niveau mondial de la mer d’ici 2100 », ont déclaré les auteurs dans un communiqué.

Rappelons que l’élévation du niveau de la mer augmente le risque d’inondation pour les communautés côtières du monde entier. Pire encore, ce phénomène peut également modifier les modèles de circulation océanique et atmosphérique, ce qui affecte les conditions météorologiques dans le monde entier.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de