3. Un champignon génétiquement modifié tueur de moustiques porteurs du paludisme

Une solution pour limiter la propagation du paludisme a peut-être été trouvée. En modifiant génétiquement un champignon, des scientifiques ont réussi à éliminer tous les insectes infectés, enfermés dans une serre. Les médecins et chercheurs mènent un combat contre le paludisme depuis de nombreuses années. Cette maladie, transmise par des moustiques, touche principalement des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes. Chaque année, 220 millions de personnes sont touchées par la maladie.

Ce champignon pourrait être une solution afin de réduire la propagation de la maladie. Toutefois, une nuance est à apporter : ces champignons pourraient être dangereux et perturber l’écosystème. C’est pourquoi des études doivent encore être menées.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de