une-muraille-chine
— aphotostory / Shutterstock.com

La Grande Muraille de Chine a été érigée durant des millénaires. Des dynasties se sont succédé et ont chacune contribué à la construction de cette grande muraille. À la base, la muraille a été bâtie pour renforcer les défenses au nord de la Chine. Elle mesure 21 000 kilomètres, soit plus de la moitié de la circonférence de la Terre.

La Grande Muraille n’a pas protégé la Chine des envahisseurs

Au-delà de ses 7,8 mètres de hauteur, la Grande Muraille de Chine protégeait-elle vraiment la Chine de ses envahisseurs ? La réponse varie selon la personne qui raconte l’histoire. En plus de servir de protection pour les habitants, la Chine a voulu montrer sa richesse et son expertise en architecture à travers la Grande Muraille.

Le projet a débuté lorsque l’empereur Qin Shi Huang a unifié les États adverses en l’an 221 avant Jésus-Christ. La construction, quant à elle, a commencé vers l’an 700 avant Jésus-Christ. Ce n’est que plus tard, en l’an 1300, que la muraille a pris l’apparence de ce qu’elle est actuellement. Cependant, la Grande Muraille n’était pas impénétrable.

En fait, elle permettait de renforcer la défense pour rendre l’accès au pays plus difficile. Au fil du temps, les ennemis ont trouvé la faille et cela a mis fin à toute une dynastie. L’histoire raconte que, lors de la guerre opposant la dynastie Ming aux Mandchous, un général chinois avait ouvert les portes de la Grande Muraille et laissé les ennemis envahir le pays. Ainsi a débuté la dynastie Qing en 1644.

— zhu difeng / Shutterstock.com

Une folie stratégique ?

Au XIXe siècle, comme la Grande Muraille n’avait pas rempli le rôle qui lui était attribué, certains Chinois l’ont qualifiée de folie stratégique, en plus d’être coûteuse. D’autant plus que sa construction a duré deux millénaires nécessitant beaucoup de main-d’œuvre. Cependant, elle est devenue un grand symbole de la Chine et renferme en elle toute une histoire. Quand la révolution nationaliste a pris le dessus sur le dernier empereur Qing, la muraille a connu une nouvelle réhabilitation.

En l’absence de ses dirigeants, le pays a cherché à unir différentes cultures venant de diverses populations. En résumé, la Grande Muraille de Chine est l’un des plus grands projets construits par l’Homme. À elle seule, elle montre ce que l’unité peut créer. Lors de la venue au pouvoir du Parti communiste en 1949, le mur est devenu le symbole de sa nouvelle politique. À travers les âges, la Grande Muraille est restée une merveille architecturale faisant partie des sept merveilles du monde antique.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments