Arpentez la Grande Muraille de Chine, le plus grand édifice jamais construit par l’Homme

Impressionnante construction qui se voit depuis l’espace, la Grande Muraille de Chine passionne tant par son histoire que par sa taille et sa beauté. Nous vous disons tout de ce monument historique fascinant. 

La Grande Muraille de Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme, à la fois par sa longueur, sa surface et sa masse. A tel point que cette dernière est visible depuis l’espace ! S’étirant entre Shanhaiguan à l’est et Jiayuguan à l’ouest et mesurant environ 6 200 kilomètres, celle-ci est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et se compose de frontières naturelles, ainsi que des tranchées et des fortifications ponctuées de tours. Des fortifications militaires impressionnantes qui ont été construites, détruites et reconstruites, à plusieurs reprises entre le IIIe siècle avant J.-C. et le XVIIe siècle après J.-C.

Un ciel rose surplombe la Grande Muraille de Chine via Shutterstock
Un ciel rose surplombe la Grande Muraille de Chine via Shutterstock

En effet, si sa construction a démarré sous la dynastie Qin, elle s’est poursuivie sous diverses autres dynasties à travers le temps, comme celles de Han, Yuan, Ming et Qing. Mais commençons par le commencement. L’histoire démarre en 221 avant J.-C., quand le seigneur de guerre Ying Zheng achève l’unification de la Chine et fonde alors la dynastie Qin, en se proclamant au passage empereur sous le nom de Qin Shi Huang. Suite aux attaques répétées des tribus « barbares » Xiongnu, il envoie le général Meng Tian les repousser et entreprendre en même temps la construction d’une muraille afin de protéger plus facilement et efficacement les territoires nouvellement acquis.

Si l’on sait que c’est de cette façon qu’a commencé la construction de la Grande Muraille de Chine, les détails concernant ses détails sont très peu nombreux. En effet, très peu de textes relatent cette partie de l’Histoire et il est ainsi difficile, voire impossible, pour les historiens de retracer avec exactitude le déroulé des événements à ce moment précis.

grande-muraille-chine-1

Par la suite, la Grande Muraille aura été quelque peu délaissée par les successeurs de Qin Shi Huang. Il faudra attendre le règne de l’empereur Wudi, sous la dynastie Han, pour que la construction de celle-ci prenne un essor considérable. En effet, un statu quo qui avait été jusque-là instauré entre les Chinois et les Xiongnu, a été rompu en 133 avant J.-C. et c’est ainsi que ce « nouvel » empereur a décidé d’adopter une attitude bien plus offensive que ses ancêtres envers les Xiongnu. Il demanda à faire restaurer les portions de la muraille établie par la dynastie Qin, puis l’étendit au fur et à mesure de ses campagnes.

A tel point qu’en 119 avant J.-C., il fit construire une nouvelle section longue de près de 400 km lorsqu’il réussit à repousser les Xiongnu à travers le désert de Gobi en Mongolie-Intérieure. Au fil du temps, il y ajoutera des forts ainsi que des systèmes de signaux de fumée pour prévenir des attaques extérieures. Finalement, en seulement 20 ans, c’est près de 1000 km de plus qu’a réussi à ajouter l’empereur Wudi à cette Grande Muraille !

grande-muraille-chine-4

Jusqu’au Ier siècle après J.-C., la Grande Muraille fut a nouveau délaissée puisque les Chinois n’étaient plus directement menacés. Mais vers 50 après J.-C., les Xiongnu mirent une fin à cette période de calme et attaquèrent de plus belle. C’est alors que l’Empereur Guang Wudi fit construire quatre nouvelles murailles, afin de contenir l’avancée de l’ennemi qui marchait vers la capitale. Des travaux qui prirent néanmoins très rapidement fin, lorsque les Chinois décidèrent de s’allier avec les Méridionaux afin de lutter contre les Septentrionaux, deux groupes distincts de Xiongnu qui découlèrent de tensions internes au sein de ce peuple.

Finalement, la Grande Muraille fut à nouveau abandonnée à partir du IIIe siècle après J.-C., lorsque la dynastie Han fut confrontée à des troubles internes et que la Chine se retrouva divisée en trois grands royaumes. Il faudra attendre la fin du VIe siècle après J.-C., moment où la dynastie Sui réussit à unifier la Chine, pour que la Grande Muraille soit à nouveau restaurée et prolongée. Mais dès le début du VIIe siècle, la dynastie Sui disparut et avec elle, cet édifice monumental fut une nouvelle fois abandonné.

©Jean-Pierre Dalbéra
©Jean-Pierre Dalbéra

S’ensuivent alors de nombreux siècles durant lesquels la Grande Muraille fut totalement mise de côté. Elle sera finalement restaurée par la dynastie Ming au cours du XVIe siècle, alors que la Chine a besoin de se défendre contre les Manchous et les Mongols venus du nord. Moins d’un siècle plus tard, les Manchous parviennent néanmoins à envahir la Chine grâce à un officier chinois qui leur ouvrit les portes d’une portion de la Grande Muraille. Ils s’emparèrent alors de Pékin, la capitale, et y établirent la dynastie Qing.

De nos jours, certaines parcelles de la Grande Muraille continuent d’être préservées mais cela, dans un but seulement touristique. En effet, cet édifice architectural spectaculaire qui assura si bien la défense de la Chine durant des millénaires n’a plus aucune vocation militaire aujourd’hui.

©Matt Barber
©Matt Barber
©Peter Dowley
©Peter Dowley
©Mariusz Kluzniak
©Mariusz Kluzniak
©Andrea Hale
©Andrea Hale

grande-muraille-chine-14

©Keith Roper
©Keith Roper
©Hanna Norlin
©Hanna Norlin
©Michael Levine-Clark
©Michael Levine-Clark

grande-muraille-chine-3

Le soleil se lève sur la Grande Muraille de Chine via Shutterstock
Le soleil se lève sur la Grande Muraille de Chine via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine à Jinshanling via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine à Jinshanling via Shutterstock
Vue des remparts de la Grande Muraille de Chine via Shutterstock
Vue des remparts de la Grande Muraille de Chine via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine près de Pékin via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine près de Pékin via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine via Shutterstock
La Grande Muraille de Chine via Shutterstock

La Grande Muraille de Chine possède une histoire réellement trépidante et remplie de rebondissements absolument incroyables. Si désormais elle ne sert qu’à un but touristique, elle émerveille par sa beauté et surtout par sa taille impressionnante ! A la rédaction, nous aimerions beaucoup pouvoir arpenter ses remparts. Si vous avez aimé découvrir l’histoire de la Grande Muraille de Chine, alors contemplez également la beauté de Jérusalem, cette cité historique riche en chefs-d’oeuvre architecturaux.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux