Le mois dernier, trois pêcheurs ont aperçu un grand requin blanc en mer, alors qu’ils naviguaient à bord d’un petit bateau au large des Bouches-du-Rhône. Cela fait plusieurs années que cette espèce de requin n’a pas été aperçue en Méditerranée. Pour les scientifiques, il s’agit d’une bonne nouvelle.

Les pêcheurs se trouvaient à cinq kilomètres de l’embouchure de Rhône lorsqu’ils ont croisé le requin. Ils pensaient tout d’abord qu’il s’agissait d’un gros requin bleu ou d’un mako, des espèces communes en eaux méditerranéennes. Très vite, ils se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un grand requin blanc de cinq mètres de long. Celui-ci a tourné autour de l’embarcation pendant quelques minutes avant de s’éloigner.

Grand requin blanc
― Willyam Bradberry / Shutterstock.com

Selon Nicolas Ziani, responsable scientifique du Groupe phocéen d’études des requins à Marseille, le requin observé par les pêcheurs était probablement une femelle requin blanc de Méditerranée. « Sur la vidéo il y a sur tout le corps de l’animal des morsures et des traces de dents qui indiquent que l’animal est une femelle qui a été mordue pendant l’accouplement, ce sont des morsures d’amour », a-t-il indiqué.

Le scientifique souligne que c’est une excellente nouvelle pour la biodiversité, ajoutant que le requin blanc fuit l’homme et ne le voit pas comme une proie. En cas de rencontre avec l’animal, il recommande toutefois de sortir de l’eau sans attendre en gardant son calme.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments