— lunamarina / Shutterstock.com

Par égard pour l’environnement, bon nombre d’entre nous appliquent des gestes dits écologiques : trier les ordures en vue de leur recyclage, utiliser une poubelle intelligente, opter pour des sapins ou des fleurs synthétiques au lieu d’arbres et de fleurs naturelles, etc. Mais êtes-vous certain que ces habitudes que vous pensiez sincèrement être une contribution bénéfique pour la nature, le sont réellement ?

Quels sont les gestes non écologiques ?

Aviez-vous déjà pensé que réutiliser une bouteille d’eau plusieurs fois était écologique ? Eh bien, selon Flore Berlingen, directrice de l’association Zero Waste France, ça ne l’est pas. Dans ses propos recueillis par Geo, cette spécialiste explique que la réutilisation d’une bouteille n’est ni bon pour l’environnement ni pour votre santé. La raison en est que le plastique se détériore dans l’eau et cela libère des solvants toxiques qui sont nuisibles à notre organisme.

Par ailleurs, elle révèle que le recyclage peut également avoir un impact environnemental. Cette action de collecte, de triage et de transport des déchets jusqu’à des entreprises de recyclage, qui peuvent se trouver en Asie, est très énergivore.

L’avertissement peut aussi s’appliquer aux produits cosmétiques prétendument « naturels ». Comme Geo le rappelle, les mentions « sans paraben » ou « extrait naturel » au dos des produits de beauté ne signifient pas que ceux-ci sont naturels.

Quid des sapins de Noël synthétiques, de l’utilisation du bambou et des gadgets électroniques écologiques ?

Le mois de décembre approche à grands pas et dans quelques mois, nos salons seront ornés d’un sapin de Noël. Pour certains, privilégier un sapin synthétique permet à la fois de le réutiliser pendant plusieurs années mais également d’éviter de couper des arbres. Mais pour que cette alternative soit efficace, il faut qu’elle dure. En effet, pour que le sapin synthétique devienne écologique, il faudrait qu’il soit gardé pendant au moins 20 ans, d’après une étude menée par le cabinet de conseil canadien Ellipsos.

De plus, pour qu’un sapin synthétique arrive dans votre demeure, il traverse généralement toute l’Asie, puisqu’ils sont majoritairement fabriqués en Chine. Or, un sapin naturel traverse environ 150 kilomètres pour parvenir dans nos salons. Quant aux objets connectés à vocation « écologique », comme le dit la présidente de Zero Waste France, « ces appareils sont souvent inutiles, énergivores et emballés avec du plastique ».

Quels gestes sont vraiment écologiques alors ?

Selon Flore Berlingen, les vrais gestes écologiques consistent, par exemple, à « se procurer une bouteille en inox ou même en verre, ce que l’on trouve facilement dans le commerce ».  Pour ce qui est du recyclage et des emballages en plastique, l’experte déclare que « tous les déchets ne sont pas recyclables à l’infini ».

Par conséquent, elle suggère d’éliminer le maximum d’emballages plastiques de notre vie quotidienne. Pour les courses par exemple, cette experte conseille d’ « aller au marché plutôt que dans les supermarchés pour acheter ses fruits et légumes et utiliser de petits sachets en tissu au lieu du plastique ».

Enfin, pour ce qui est des produits de beauté, l’experte déclare que « la solution la plus écologique est de faire ses cosmétiques soi-même avec des ingrédients alimentaires ». En faisant ces quelques gestes, vous pouvez déjà réduire considérablement votre utilisation de plastique. N’oubliez pas qu’outre la possibilité de faire vos propres produits de beauté, vous pouvez également concocter vos propres produits ménagers.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de