Cet éprouvant documentaire produit par ARTE revient sur le massacre de la communauté musulmane Rohingya en Birmanie entre 2012 et 2017, orchestré par le gouvernement et l’armée et soutenu par des figures bouddhistes, dont le vénérable Ashin Wirathu.

Entre 10 000 et 30 000 Rohingyas ont été tués, et sans doute un million ont été chassés de la région d’Arakan où ils vivaient, et internés dans des camps de détention, tandis que des milliers ont fui vers le Bangladesh. Ce documentaire analyse les mécanismes de la haine qui mènent aux génocides et aux crimes contre l’humanité, sous couvert de nécessité politique et sociale. À voir aussi, l’édifiant documentaire de Barbet Schroeder, Le Vénérable W., sorti en 2016.

[Disponible jusqu’au 21 novembre 2019.]

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jean Jacques DUPLAN19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Invité
19guy51

On peut s’attendre à quelque chose de semblable avec les Kurdes.

Labelledemai
Membre
Labelledemai

Les Kurdes ne sont pas des Rohingyas,ils sont entraîné a se battre,ils sont armés,et la communauté internationale est proche d’eux,la Syrie, ce n’est pas l’Asie.Ils prendrons encore des coups,mais pas de génocide de la part des Turcs.