Gavial
© Amit Chorge / Wikimedia Commons

Il existe en Inde et au Népal un crocodile à l’allure très étrange. S’il ne fait en effet aucun doute que l’animal est un crocodile, il se démarque par son museau long, fin et étroit. Si cet animal appartient effectivement à une espèce de crocodilien, il est vraiment unique en son genre, et on l’appelle le gavial du Gange.

Le gavial, une espèce de crocodile unique

Connu sous le nom scientifique de Gavialis gangeticus, le gavial du Gange – ou tout simplement le gavial – est un crocodilien de la famille des Gavialidae. Il s’agit du seul membre du genre Gavialis, et on peut dire que cet animal est vraiment unique en son genre. En premier lieu, les gavials figurent parmi les espèces les plus longues de tous les crocodiles vivants. Les femelles adultes mesurent entre 2,6 et 4,5 mètres de long et les mâles entre 3 et 6 mètres de long.

Mais ce qui distingue vraiment les gavials des autres espèces de crocodiles, c’est leur museau doté de 110 dents acérées. En plus d’être plus long et plus fin par rapport au museau des autres crocodiliens, le museau des gavials mâles adultes a une bosse distincte à son extrémité. Cette bosse ressemble à un pot en terre cuite connu en Inde sous le nom de « ghara », d’où le nom « gharial ». Ce museau unique en son genre est très bien adapté à la capture des poissons, qui constituent le principal régime alimentaire de ce prédateur.

En ce qui concerne la répartition de l’espèce, les gavials avaient historiquement une large distribution dans tout le sous-continent indien, et on pouvait ainsi le trouver dans de nombreux pays, comme au Pakistan, au Myanmar et en Inde. Aujourd’hui, cependant, la répartition des gavials est confinée dans de petites régions de plus en plus isolées du nord de l’Inde et du Népal. Ils vivent dans les rivières calmes et larges où ils peuvent nager plus facilement en utilisant leur queue aplatie et leurs pattes postérieures palmées.

Gavial
— Spanker.cz / Shutterstock.com

Une espèce en danger critique d’extinction

Quant à savoir pourquoi l’aire de répartition de l’espèce a autant diminué, cela s’explique tout simplement par la dégradation de son habitat naturel. Comme on peut s’y attendre, cela a provoqué un grave déclin de la population de gavials, et aujourd’hui, l’espèce est classée comme étant en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). En effet, la population de l’espèce a chuté de 98 % depuis les années 1940 ; et en plus de la destruction de son habitat, la chasse est également en cause.

Face au déclin de cette espèce, des efforts de conservation ont commencé au cours des dernières décennies et le gavial a notamment bénéficié de la protection totale du gouvernement indien dans le but de lutter contre le braconnage. Des programmes d’élevage en captivité ont également été lancés. Malheureusement, ces efforts de conservation sont jusqu’à présent inefficaces à cause du manque de suivi de l’espèce dans la nature. Ainsi, la population de l’espèce continue de décliner dramatiquement et il est urgent de prendre des mesures pour éviter que le gavial disparaisse.  

Pour aller plus loin, voici 10 choses que vous ne saviez probablement pas sur les ancêtres des crocodiles.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments