Image d’illustration ― Liliya Kandrashevich / Shutterstock.com

Future Meat est une entreprise de biotechnologie qui produit de la viande cultivée en laboratoire. Bien que ce type de viande ait de nombreux avantages, son coût est assez élevé. Aujourd’hui, l’entreprise israélienne annonce qu’elle a réussi à produire une poitrine de poulet à 15,5 dollars le kilogramme.

Un grand pas en avant pour l’industrie de la viande de synthèse

Depuis 2013, le prix des viandes cultivées en laboratoire a considérablement changé. A l’époque, le prix d’un simple hamburger s’élevait à 330 000 dollars. Aujourd’hui, l’entreprise Future Meat a réussi à produire une poitrine de poulet qui coûte 1,70 dollar les 110 grammes et 15,5 dollars le kilogramme.

Rappelons que le prix d’un kilo de viande de laboratoire avoisinait les 40 dollars il y a six mois de cela. A ce rythme, ce type de viande sera bientôt disponible dans les supermarchés. A l’heure où nous parlons, son coût reste tout de même élevé par rapport à la viande traditionnelle. Le Bureau of Labor Statistics des États-Unis estime que le coût de production d’un kilogramme de poulet s’élève à 7,9 dollars.

― HQuality / Shutterstock.com

La firme ambitionne de devenir le premier acteur de l’industrie de la viande cultivée 

« Nous sommes incroyablement excités par le soutien massif de notre réseau mondial d’investisseurs stratégiques et financiers », a déclaré le professeur Yaakov Nahmias, fondateur et président de Future Meat. Ce dernier affirme que ce financement permettra à la firme de se positionner comme principal acteur de l’industrie de la viande cultivée.

« Notre technologie singulière a réduit les coûts de production plus rapidement que quiconque l’aurait cru possible, ouvrant la voie à une expansion massive des opérations. Notre équipe posera les premiers jalons d’une installation de production à grande échelle, la première du genre aux États-Unis, en 2022 », a-t-il ajouté.

L’entreprise souhaite lancer sa production sur le marché américain. Il y a quelque temps, elle indiquait qu’elle pouvait produire 500 kilogrammes de viande cultivée en laboratoire par jour et que ses délais de production étaient vingt fois plus rapides que ceux de l’agriculture traditionnelle.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments