— tommaso79 / Shutterstock.com

Avoir froid n’est pas une sensation des plus agréables. Et lorsque nous avons froid, nous commençons à avoir la chair de poule et à frissonner. Mais pourquoi nous mettons-nous à trembler lorsqu’il fait froid ?

Un mécanisme naturel censé nous protéger du froid

Quand il fait froid dehors, la chair de poule commence à faire surface, les dents claquent et les frissons s’installent. Notons que les êtres humains ne sont pas les seuls qui se mettent à trembler quand il fait froid. La question est maintenant de savoir pourquoi nous nous mettons à frissonner lorsqu’il fait froid. En premier lieu, il faut comprendre que le corps régule ses réponses face à différents stimuli – comme la chaleur, le froid, le stress et les infections – sans qu’on en ait conscience.

C’est donc tout naturellement – et inconsciemment – que nous transpirons pour refroidir le corps lorsque l’on a trop chaud. Et c’est pour des raisons similaires que l’on frissonne automatiquement quand on a froid. Plus précisément, les frissons et les tremblements se produisent lorsque les muscles se resserrent et se détendent en succession rapide. Ce mouvement musculaire involontaire est la réponse naturelle du corps lorsqu’il se refroidit et tente de se réchauffer.

En effet, bouger les muscles brûle des calories et génère de la chaleur. C’est notamment pour cette raison que nous avons si chaud lorsque nous faisons de l’exercice. Pour plus de précision, il faut savoir que la température normale du corps humain est de 37 °C. Lorsque la peau commence à se refroidir, des signaux sont envoyés à l’hypothalamus. Il s’agit d’une partie du cerveau qui joue un rôle capital dans la régulation des fonctions vitales, comme la température corporelle, la pression artérielle, la faim, la soif, l’humeur et le sommeil.

froid
— Subbotina Anna / Shutterstock.com

Un mécanisme pas si efficace pour réguler la température du corps humain

C’est donc l’hypothalamus qui va commanditer les tremblements pour réguler la température du corps. Quant à savoir à quelle température l’hypothalamus estime qu’une personne doit commencer à frissonner, cela dépend de chaque individu. De nombreux paramètres comme l’âge, le sexe, la sensibilité au froid et l’état de santé en général entrent en effet en compte. Les enfants, par exemple, sont plus rapidement sujets à des frissons par rapport aux adultes, car ils ont moins de graisse corporelle.

Il est important de savoir que si les tremblements sont particulièrement efficaces comme défense contre le froid chez certaines espèces, ce n’est pas le cas chez les êtres humains. En effet, même en tremblant intensément, l’être humain n’arrive pas vraiment à se réchauffer. De plus, il faut savoir qu’un être humain, même en parfaite santé, ne peut pas trembler éternellement. En effet, au bout de moment, les muscles vont commencer à manquer de glucose, et n’auront plus assez d’énergie pour générer des frissons. Ainsi, pour éviter de tomber en hypothermie, la meilleure solution est de se mettre bien au chaud.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
24 jours

parce que ça caille espece de troll !