― Limbitech / Shutterstock.com

D’après l’ONG britannique Oxfam, la richesse des dix hommes les plus riches du monde a doublé au cours de ces deux dernières années. Ce constat a été révélé dans un rapport publié par l’organisme le 17 janvier dernier. Celui-ci souligne les variations des inégalités pendant la pandémie.

Un nouveau milliardaire toutes les 26 heures

Ce rapport a été publié à l’occasion de l’ouverture du Davos Agenda, la réunion annuelle du Forum économique mondial. Il indique que la fortune cumulée des milliardaires depuis le début de l’année 2020 a connu sa plus forte augmentation jamais enregistrée dans l’histoire. Elle est notamment passée de 5 000 milliards de dollars à 13 800 milliards en quelques mois.

En outre, l’organisme indique que depuis le début de la pandémie de Covid-19, la planète compte un milliardaire de plus toutes les vingt-six heures alors que 160 millions de personnes dans le monde sont devenues pauvres. Il souligne également que les 252 personnes les plus riches du monde se partagent plus de richesses que l’ensemble des femmes et filles qui vivent en Afrique, en Amérique latine et aux Caraïbes.

Pour ce rapport, Oxfam s’est en partie basé sur un classement du magazine Forbes. Celui-ci indique que les personnes les plus fortunées au monde sont Elon Musk (Tesla), Jeff Bezos (Amazon), Bernard Arnault (LVMH), Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook), Warren Buffett et Larry Ellison (Oracle).

— Jacob Lund / Shutterstock.com

Les inégalités tuent le monde

L’ONG britannique affirme que l’accroissement des inégalités économiques, de genre et raciales, ainsi que les inégalités entre pays empoisonnent notre monde. Cette dernière précise que ces inégalités contribuent au décès de pas moins de 21 000 personnes par jour, si l’on se base sur les décès liés au manque d’accès aux soins de santé, à la faim et à la crise climatique.

Enfin, Oxfam indique que des systèmes de santé gratuits pour tous et une taxation progressive seraient la solution pour enrayer l’extrême pauvreté.

« Une taxe exceptionnelle de 99 % sur les revenus provenant de la pandémie des dix hommes les plus riches permettrait de produire assez de vaccins pour le monde, fournir une protection sociale et médicale universelle, financer l’adaptation au climat et réduire la violence liée au genre dans quatre-vingts pays », a-t-elle indiqué en guise d’exemple.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments