— lev radin / Shutterstock.com – Jeff Bezos, le PDG d’Amazon et l’homme le plus riche du monde

Si la crise sanitaire fait encore dangereusement trembler l’économie mondiale, cela ne semble pas avoir affecté les plus grandes fortunes du monde. En effet, dans son ensemble, la communauté de milliardaires de notre planète a réussi l’exploit d’accroître plus encore leur fortune durant la pandémie de Covid-19.

Les milliardaires du secteur de la santé et de la technologie, grands champions de la crise sanitaire

Selon un nouveau rapport de la banque suisse UBS et du cabinet d’audit et de conseil PwC, la richesse des milliardaires a atteint des niveaux record durant la pandémie de coronavirus. Une remontée des cours des actions et des gains dans le domaine de la technologie et de la santé a aidé la richesse des plus riches du monde à franchir la barre des 10 billions de dollars (9 billions d’euros). Plus précisément, ces riches ont pris le risque d’acheter plus d’actions alors que les marchés boursiers du monde entier s’effondraient. À la reprise des marchés boursiers mondiaux, des bonds de 43 % et de 50 % ont été observés respectivement dans le secteur de la technologie et de la santé.

Le rapport, qui concerne plus de 2 000 milliardaires, a révélé que leur richesse avait augmenté de 27,5 % au cours des premiers mois de la pandémie. C’est un nouveau record, battant le précédent d’une valeur de 8,9 billions de dollars à la fin de l’année 2017. Le nombre de milliardaires a également augmenté. Le rapport en dénombre actuellement 2 189, contre 2 158 en 2017. Le rapport indique également que géographiquement, le pays qui en a le plus profité était la Chine. En avril, la richesse des 389 milliardaires chinois, qui s’élevait à 1.200 milliards de dollars, était neuf fois supérieure à celle des Américains.

Quoi qu’il en soit, ce ne sont pas tous les milliardaires qui ont pu accroître leur fortune durant la crise sanitaire. Si les milliardaires qui s’enrichissent dans le domaine de la technologie sont les grands gagnants de la crise, en ce qui concerne ceux qui œuvrent dans le secteur du divertissement, des matériaux, de l’immobilier et même de la finance, leur fortune n’a augmenté que de 10 %. Certains acteurs œuvrant dans ces domaines se sont même vus écartés du cercle des milliardaires avant les reprises de la bourse. « Les fortunes se polarisent alors que les innovateurs et les perturbateurs du secteur déploient la technologie pour être parmi les leaders de la révolution économique d’aujourd’hui », indique le rapport, ajoutant que la pandémie a accéléré cette divergence.

Un phénomène qui accentue la disparité sociale et économique mondiale

Si les milliardaires de ce monde peuvent remercier leur bonne fortune, certains observateurs économiques pointent du doigt un phénomène économique et social destructeur, a rapporté The Guardian. « Les conclusions du rapport d’UBS montrant que les super-riches deviennent encore plus riches sont un signe que le capitalisme ne fonctionne pas comme il le devrait », a expliqué Luke Hilyard, directeur exécutif du High Pay Center, un groupe de réflexion qui se concentre sur les rémunérations excessives. En effet, une concentration aussi importante de la richesse ne fait qu’accentuer la disparité économique et sociale, surtout en ces moments de crise durant laquelle les pauvres ont tendance à devenir plus pauvres encore.

Rien qu’en France, plus d’un million d’individus ont basculé dans la pauvreté durant la crise sanitaire. De leur côté, les Nations unies ont averti que la pauvreté mondiale pourrait augmenter cette année pour la première fois depuis 1990, renversant une décennie de progrès, a rapporté CNN. Face à cette situation, un bon nombre de milliardaires avaient généreusement fait don d’une partie de leur richesse pour aider à lutter contre le Covid-19 et l’impact financier du confinement sur les familles. Selon le rapport : « Notre recherche a identifié 209 milliardaires qui ont publiquement engagé un montant total équivalent à 7,2 milliards de dollars de mars à juin 2020. » Si cet engagement est louable, le rapport invite les riches de ce monde à déployer encore plus d’efforts, notamment dans les domaines environnementaux et sociaux.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de