Le monde fait actuellement face à l’épidémie de coronavirus. Alors que des mesures de confinement sont prises un peu partout en Europe pour enrayer la propagation du virus, un climat d’angoisse semble s’installer peu à peu. Pour vous aider à lutter contre, nous vous proposons des œuvres fictionnelles qui traitent d’épidémie. Il s’agit à la fois de s’informer et de vaincre la maladie par l’identification. Ne dit-on pas que le meilleur moyen de vaincre sa peur est de la regarder en face ?

Contagion, un film d’une crédibilité glaçante

Quelques années après les premières épidémies de la grippe aviaire et du SRAS, Steven Soderbergh réalise Contagion, un thriller d’anticipation, en 2011. Le pitch est simple : une pandémie dévastatrice se développe à l’échelle du globe. Les chercheurs et scientifiques se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter et se transmet par simple toucher interposé. Les cas mortels se multiplient et vont jusqu’à mettre en péril les fondements mêmes de la société, d’autant plus qu’un blogueur militant suscite une panique qui se répand plus vite encore que le virus en déclarant qu’on « cache la vérité » à la population…

Le film, avec Matt Damon, Marion Cotillard et Jude Law au casting, traite de tous les aspects et de tous les stades d’une pandémie, de la première transmission animal-humain à la vaccination finale de la population mondiale. D’une crédibilité glaçante, le film se révèle nerveux, tendu, haletant et passionnant, le tout porté par une bande originale angoissante.

Bien entendu, il existe de nombreux autres films traitant du sujet : 28 jours plus tard, La Planète des singes : Contagion, Pandémie

Pandemic, une série documentaire qui met le travail des autorités de santé à l’honneur

Le 8 janvier 2020, Netflix a lancé une nouvelle série documentaire qui met à l’honneur le travail des autorités de santé face à une épidémie. En six épisodes, elle revient, à travers de nombreux témoignages, sur les différents corps de métiers et les risques qu’ils encourent, sur les différents paramètres en interaction dans le cadre d’une lutte contre les maladies virales, ainsi que sur l’impact de la politique et des communautés sur les mesures de prévention et de soin. Refus des populations de se faire vacciner, baisse drastique des budgets des organismes en charge de la lutte, solutions envisageables aujourd’hui et à l’avenir… Tout est abordé. Se focalisant sur la grippe en Amérique du Nord et Ebola en Afrique, la série révèle comment les fake news, plus que le virus, est source de danger et de tensions.

Nous pouvons également citer les séries The Hot Zone et Alerte Contagion.

Dans A Plague Tale : Innocence, sauvez votre petit frère de la peste noire

A Plague Tale : Innocence, sorti sur PC, PS4 et Xbox One en mai 2019, est édité et développé par deux sociétés françaises, Focus Home Interactive et Asobo Studio. Le jeu raconte les aventures d’Amicia et de son petit frère Hugo durant la guerre de Cent Ans. Le frère et la sœur doivent survivre alors qu’ils sont traqués par l’Inquisition, qui soupçonne Hugo d’être à l’origine d’une épidémie de peste noire. Le joueur, qui incarne Amicia, va devoir fuir en faisant interagir efficacement le duo, tout en évitant d’être dévoré par des hordes de rats. Une expérience sinistre et émouvante qui vous prend aux tripes. Pas étonnant que A Plague Tale : Innocence soit le premier jeu massivement récompensé lors de la cérémonie des Pégases, qui met à l’honneur depuis cette année le jeu vidéo français.

Nous pouvons également citer le jeu mobile Plague Inc., qui a été interdit en Chine, Resident Evil ou encore Days Gone.

Pandemia, le thriller scientifique « plus efficace qu’une campagne de sensibilisation »

Le roman policier de Franck Thilliez, paru en 2015, s’intéresse à la grippe en tant qu’arme. Le lecteur suit l’enquête des inspecteurs de police et des épidémiologistes de l’Institut Pasteur alors qu’ils découvrent que la grippe, qui s’est d’abord attaquée aux cygnes avant de se propager dans tout le pays, n’est pas apparue naturellement. Franck Thilliez est réputé pour effectuer un gros travail de recherche, et il a, pour ce roman, travaillé avec des scientifiques de l’Institut Pasteur à Lille. Le Figaro considère qu’il est « plus efficace qu’une campagne de sensibilisation« .

La Peste écarlate de Jack London est également très intéressant de par son propos politique. Et bien évidemment, nous devons citer La Peste, d’Albert Camus, qui a connu un triste regain d’intérêt à cause du COVID-19.

Contamination, un manga où la politique freine la lutte contre l’épidémie

Imaginé par le mangaka Ao Acato, Contamination met en scène Suzuho Tamaki, une jeune médecin énergique qui est chargée des premiers cas de peste qui se manifestent au Japon. Alors qu’elle soupçonne une contamination de grande ampleur, elle doit se battre avec sa hiérarchie pour leur en faire prendre conscience et pour que des mesures soient mises en place. Ce manga en trois tomes retranscrit la nervosité du conflit humain et la tension entraînée par la multiplication des contaminations, et ce, dans une ambiance sanglante et morbide.

Pandemic, le jeu de société où vous devez sauver l’humanité

Dans ce jeu de société créé par Matt Leacock et Chris Quilliams, deux à quatre joueurs incarnent les autorités médicales, qui doivent sauver l’humanité de plusieurs maladies extrêmement virulentes. Pour cela, il va falloir coordonner vos actions en fonction du rôle de chacun afin de trouver des remèdes et éviter que cela ne dégénère en pandémie mondiale. Un jeu intense, où le sort de l’humanité repose entre vos mains !

Face à son succès, le jeu a été adapté sur Xbox One.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de