— Denys Prykhodov / Shutterstock.com

L’Apple Watch de la célèbre marque à la pomme continue de sauver des vies. En effet, au mois d’avril dernier, au Canada, une femme s’est retrouvée face à un agresseur qui voulait la violer. Sans téléphone à portée de main, elle est tout de même parvenue à prévenir, à l’aide de sa montre connectée et en toute discrétion, son mari qui a pu ensuite prévenir les secours.

Une victime sauvée grâce à sa montre connectée

Les faits se sont déroulés le 1er avril 2019 à Calgary, ville de l’Alberta située dans l’Ouest du Canada. Une femme, dont l’identité n’a pas été communiquée, est rentrée chez elle après le travail. Elle s’est alors allongée dans son canapé afin de se reposer. Elle a également mis à charger son téléphone dans la pièce.

Quelques instants plus tard, elle est réveillée en sursaut par son chien qui aboie. Elle aperçoit une silhouette dans son appartement. L’agresseur en question avait l’intention de la violer. La pensant endormie, il avait subtilisé son téléphone afin de l’empêcher de prévenir quiconque. Par chance, discrètement et alors qu’elle n’avait aucun téléphone en main, elle est parvenue à envoyer un message à son mari grâce à son Apple Watch. Ce dernier a donc directement averti les secours.

Jusqu’à l’arrivée de la police, la victime a fait semblant de dormir. A leur arrivée, l’agresseur s’est réfugié dans la cuisine. La montre connectée a donc pu sauver de justesse la vie de cette femme. Les secours ont retrouvé le coupable avec un sac contenant un couteau, un bâillon, des préservatifs, une cagoule, des liens de serrage mais aussi de la drogue.

Un agresseur récemment jugé

L’appartement de l’agresseur, prénommé John Joseph Macindoe, a été fouillé par des enquêteurs. Ces derniers y ont retrouvé des sous-vêtements appartenant à la victime, des sachets avec certains de ses cheveux, et un plan de son appartement. De plus, il avait réussi à réaliser un double des clés de sa victime. Le fond d’écran du coupable était une photo d’elle. Un crime qui a donc été prémédité de longue date.

La victime et son agresseur se connaissaient. Ils ne partageaient toutefois aucune relation. « J’ai vraiment cru que j’allais mourir », a révélé la femme en question. Le coupable a immédiatement été placé en détention provisoire. Très récemment, le mardi 22 octobre 2019, celui-ci a plaidé coupable devant un tribunal canadien. Il était accusé d’effraction avec intention de commettre une agression sexuelle, comme l’explique le média Radio-Canada.

L’Apple Watch : un outil qui veille à la protection des utilisateurs

Depuis le lancement d’une nouvelle version de sa montre connectée, Apple veille à la protection de ses utilisateurs. Les Apple Watch de 4e génération et plus récentes sont équipées d’une fonctionnalité de détection des chutes. Si la victime ne réagit pas au bout de quelques minutes, elle appelle les secours et leur transmet la position géographique. Par la suite, elle envoie un message aux contacts d’urgence afin de les avertir de l’accident et de leur donner la position de leur proche.

Ces montres connectées peuvent également réaliser un électrocardiogramme en quelques secondes. Fonctionnalité qui a permis, au début de l’année 2019, à un homme de Tours, d’être pris en charge aux urgences. Sa montre avait détecté une fibrillation auriculaire. En septembre dernier, un homme a également pu être sauvé à la suite d’une grave chute grâce à sa montre. Les Apple Watch semblent donc bel et bien être un outil technologique qui permet de sauver de nombreuses vies en toute circonstance.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de