Cette chaise roulante permet aux personnes handicapées de se déplacer par la force de leurs abdominaux

Les personnes en situation de handicap pourraient connaître une petite révolution technologique, grâce à cet inventeur qui a eu l’idée de désosser un Segway pour en faire un fauteuil roulant. Ce dernier se dirige grâce aux muscles des abdominaux. Cette nouvelle génération de fauteuil permettrait à ses propriétaires de se déplacer en ayant les deux mains libres. Un pas en avant, notamment dans le monde du handisport.

Baptisé l’Ogo, ce prototype pour le moment unique a été construit pour la première fois par Kevin Halsall il y a 4 ans pour son ami paraplégique Marcus Thompson à partir d’un Segway démantelé. Cette 3e version pouvant atteindre les 20 km/h, fabriquée à la main et en fibre de verre pourrait être bientôt prête pour la vente.

fauteuil-roulant-segway

Dans sa publication, Halsall confie à propos de sa première expérience en Segway que « la première chose que j’ai pensé a été ‘si je n’avais plus de jambes [le Segway] serait la chose parfaite que j’aimerais adapter ». Le fauteuil roulant électrique dispose de larges roues tout-terrain et permet au pilote de manipuler le véhicule par l’intermédiaire du siège (breveté) en utilisant ses muscles abdominaux.

fauteuil-roulant-segway-2

ogo-prototype

On vous laisse voir la démo vidéo ! 

Il fallait y penser ! À la rédaction, on a été touchés par cette vidéo et par le nouveau mode de vie qui se profile pour les futurs utilisateurs ! Pensez-vous que les scientifiques pourront un jour trouver le moyen de redonner la mobilité aux handicapés ou estimez-vous que les fauteuils roulants existeront encore longtemps ?


Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow