6. Il est le fondateur d’un code de droit strict

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’Empire mongol n’était pas basé sur des groupes de bandits sanguinaires qui pillaient et violaient à tout bout de champ. La société mongole de cette époque-là était très ordonnée, et suivait une loi précise quand ce n’était pas l’heure du combat. On parle alors du Yasak, un code de droit qui régit le comportement des citoyens, tout en prévenant des sanctions prévues pour ceux qui souhaiteraient enfreindre les règles.

Parmi les diverses pratiques interdites, on peut citer le vol d’animaux, le vol en général, l’esclavage (qui était tout de même réservé à certains Mongols) ou encore les enlèvements. Malheureusement, il ne reste aucune copie du Yasak à l’heure actuelle.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de