Mort le 18 août 1227, Gengis Khan a traversé les époques avec une réputation de guerrier intelligent, d’une dureté sans limite mais surtout comme étant le fondateur du plus vaste empire qui ait jamais existé. Ce dernier couvrait 23 millions de kilomètres carrés, et il a réussi à capturer plus de terres au cours de ces 25 années de pillage que l’Empire romain en a capturé en 400 ans. Bien que son nom soit synonyme de barbarie en tout genre, nous vous proposons 10 éléments moins connus sur Gengis Khan.

10. C’était un homme modeste

Contrairement à beaucoup de grands conquérants qui ont érigé des dizaines de statues, voire des villes à leur nom, Gengis Khan se montrait comme un homme particulièrement modeste. Dans la mort, il souhaitait rester humble, et n’a pas souhaité construire de monuments commémoratifs. Il a décrété qu’il voulait être enterré dans un lieu secret, le tout dans une tombe anonyme.

Quand il est mort, son armée très fidèle a honoré son souhait, en ramenant son corps chez lui, tuant au passage toutes les personnes rencontrées en chemin, au risque que ces dernières puissent révéler, moyennant monnaie, la sépulture du grand conquérant. Ces soldats ont ensuite creusé la tombe dans des montagnes isolées de Mongolie, puis un millier de chevaux auraient piétiné la tombe, afin de tasser complètement la terre et ainsi déguiser l’endroit.

Aujourd’hui, les archéologues et les chasseurs de trésors cherchent encore la tombe du grand conquérant, qui comporterait vraisemblablement un trésor inestimable.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de