chevre

UNE ENTREPRISE A MODIFIÉ GÉNÉTIQUEMENT DES CHÈVRES POUR QU’ELLES PRODUISENT DANS LEUR LAIT DE LA SOIE D’ARAIGNÉE

Il s’agit d’une expérience particulièrement étrange. Une société canadienne a introduit le gène de protéine de la soie d’araignée dans le patrimoine génétique de deux boucs afin qu’ils le transmettent à leur progéniture. Le but ? La molécule est ensuite présente dans le lait des chèvres, permettant aux chercheurs de la placer dans une solution qui la rend solide. Ce projet a même intéressé l’armée, espérant élaborer des gilets pare-balles ultra résistants.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de