Facebook est une véritable mine de données : n’importe qui s’inscrit sur le site voit ses informations personnelles collectées et souvent utilisées à travers des publicités ciblées. Mais Facebook ne fait pas que les collecter : la société les remet également aux gouvernements, notamment pour des enquêtes officielles. DGS vous révèle les 10 pays à avoir demandé le plus d’informations personnelles à propos de leurs ressortissants sur Facebook.

Ces informations très précieuses entrent dans le cadre d’une politique de transparence venant de Facebook. En effet, le site créé par Mark Zuckerberg, qui a souvent été accusé de ne pas assez respecter la vie privée de ses utilisateurs et de manquer de transparence, a dévoilé un rapport très intéressant détaillant les demandes émanant de gouvernements du monde entier.

Quel genre de demandes ? Le rapport explique que ce sont en général des demandes faites à des sites Internet ou d’autres firmes de dévoiler des informations normalement confidentielles, notamment dans le cadre d’une enquête officielle. Bien sûr, tout ne peut pas être dévoilé, comme l’explique le conseiller général de FacebookColin Stretch : il faut des mandats officiels pour pouvoir dévoiler ne serait-ce que le nom, la date de naissance ou d’autres informations de certaines personnes. Si c’est le cas, ces données sont transmises aux autorités en questions qui peuvent les utiliser pour des enquête criminelles (vol, kidnapping) ou encore des affaires de sécurité nationale qui peuvent avoir trait au terrorisme.

Ce rapport concerne toutes les demandes effectuées par les gouvernements depuis le début de l’année 2013 au 30 juin 2013. Et voici le top 10 des pays ayant fait ce genre de demandes :

1. Les Etats-Unis

11 000 à 12 000 demandes ont été effectuées.
20 000 à 21 000 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
79% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

2. L’inde

3 245 demandes ont été effectuées.
4 144 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
50% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

3. Le Royaume Uni

1 675 demandes ont été effectuées.
2 337 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
68% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

4. L’Allemagne

1 886 demandes ont été effectuées.
2 068 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
37% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

5. L’Italie

1 705 demandes ont été effectuées.
2 306 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
53% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

6. La France

1 547 demandes ont été effectuées.
1 598 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
39% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

7. Le Brésil

715 demandes ont été effectuées.
857 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
33% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

8. L’Australie

546 demandes ont été effectuées.
601 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
64% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

9. L’Espagne

479 demandes ont été effectuées.
715 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
51% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

10. La Pologne

233 demandes ont été effectuées.
158 utilisateurs de Facebook étaient concernés.
9% des informations privées demandées par ce gouvernement ont été délivrées par Facebook.

 

Si vous voulez plus de détails sur les autres pays, voici le reste du rapport publié par la firme. C’est intéressant de voir que Facebook fait preuve d’une telle transparence envers les utilisateurs de son site. Le rapport explique d’ailleurs que la firme a lutté contre l’administration américaine pour pouvoir aller plus loin dans la transparence, sans succès pour le moment. Même si c’est une initiative honorable de la part du site, au bureau beaucoup estiment nécessaire que les gouvernements changent les lois pour que Facebook puisse communiquer librement sur ces données. Est-ce que vous pensez que le gouvernement français devrait avoir accès à vos informations privées ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de