Les ensembles de la célèbre marque LEGO pourraient en effet constituer un meilleur investissements que les actions en bourse, l’or ou équivalent. Si cette phrase peut vous faire esquisser un sourire, sachez que des études très sérieuses sont derrière. C’est notamment le site Bloomberg qui a récemment indiqué que les kits de construction de la marque au cube pourraient s’avérer très rentables sur le long terme. Explications.

 

Plus rentables que des actions en bourse

Selon une très sérieuse étude datant de 2018, le rendement serait plus élevé pour les nouveaux produits de la marque LEGO que les actions ayant comme sujet l’or ou les actions davantage conventionnelles. La raison ? Ce serait notamment et principalement dû aux collectionneurs qui souhaitent racheter à prix d’or d’anciens LEGO, aujourd’hui non disponibles à la vente.

À sa sortie, les produits de la marque ne coûtent que relativement peu cher, mais au fur et à mesure que les stocks s’amenuisent et que les nouvelles parutions remplacent les anciennes, la valeur ne cesse d’augmenter au point d’en faire de véritables objets de collection.

Si vous avez par un heureux hasard conservé un produit LEGO sous blister, vous pourriez vous faire des sommes astronomiques. Et si vous souhaitez vous lancer dans ce business du futur, nous vous conseillons de mettre ce point en pratique et de ne surtout pas ouvrir vos paquets.

Pixabay

Des bénéfices colossaux

Par exemple, un Faucon Millenium datant de 2007 avait un prix de vente de 500 $, soit environ 440 €. Mais 9 ans plus tard, en 2016, il se vendait à plus de 4 000 $, un peu plus de 3520 ! Le bénéfice est colossal et s’est fait sur du court terme, puisqu’on ne dépasse pas une décennie.

Ce n’est qu’un exemple en passant, car l’étude se basait sur des produits bien plus vieux. En effet, elle s’est appuyée sur 2322 kits datant de 1987, et en a conclu que les bénéfices étaient consistants et énormes. Parmi eux, les produits portant sur les thèmes de série populaire comme Harry Potter ou Star Wars génère environ 11 % de bénéfice chaque année. Certains produits, vendus pourtant à moins de 4 €, passent à 27 € en moins d’un an, ce qui est un rendement exceptionnellement lucratif.

Petites et grandes franchises trouvent leur place dans ce business, pour différentes raisons. Le succès des plus petites franchises dans ce commerce de collection s’explique par le fait qu’elles soient bien plus rares, moins d’exemplaires sont disponibles. Concernant les grosses franchises comme Star Wars, l’augmentation de leur prix est dû au fait que lors de leur commercialisation, les objets étaient vendus à des prix relativement hauts, plusieurs centaines d’euros.

Pixabay

 

Toutefois, attention à ne pas vous emballer

Seule petite exception de l’étude, les ensembles portant sur la série des Simpson ne sont globalement pas très rentables. Inutile de dévaliser les stocks donc.

En dépit de cette étude, est ce que la commercialisation des LEGO dans le marché de la collection est une véritable affaire d’avenir ? Sachez que rien n’est sur : si c’est efficacement bien le cas sur les trente dernières années, rien ne garantit que le futur sera du même ordre. La demande peut fluctuer de manière drastique.

Mais le plus gros problème de ce business, c’est le stockage de ces énormes boites de LEGO. Certaines doivent être soigneusement stockées, et doivent également suivre les mêmes précautions de conservation que les œuvres plus communes. Ainsi, on peut vite se retrouver avec un espace relativement important qui est consommé, pour un produit qui ne sera peut-être pas si rentable que ça… La loi de l’investissement est la même pour tous les domaines.

Pixabay

 

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de