Wikimedia – Bill Bouton

Hoazin huppé

Oiseaux assez communs dans l’Amérique du Sud, ils peuvent êtres trouvés dans les arbres et le long des rivières. S’il peut visuellement impressionner, il n’est en fait pas très bon dans les airs au point qu’il est qualifié de « maladroit » localement. Visuellement, cet oiseau se distingue de par sa large crête hérissé et sa peau bleutée. L’ensemble donne un résultat assez hétérogène, dominé par les couleurs chaudes et son exotisme certain.

Cependant, la caractéristique la plus inhabituelle de l’oiseau est son estomac atypique. Les hoazins sont parfois qualifiées de vaches volantes parce qu’elles se nourrissent de jeunes feuilles et de bourgeons, qui sont digérés à l’aide de bactéries et de microbes. C’est le seul oiseau au monde qui peut survivre en ne mangeant que des feuilles.

D’après un fossile découvert en Colombie daté du Miocène, il est considéré comme l’oiseau moderne le plus ancien encore existant : plus de 18 millions d’années.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de