Parfois, un saignement de nez peut être très impressionnant de par l’abondance de sang ; mais dans la majorité des cas, c’est un phénomène bénin sans conséquence grave. Dans certains cas, il est possible d’éviter l’épistaxis, et pour cela, il faut en connaître les différentes causes.

Les différents types de saignement de nez

En premier lieu, il est important de savoir qu’il existe deux types d’épistaxis ou saignement de nez ; le type le plus courant étant le saignement de la partie antérieure du nez. Ce type d’épistaxis est souvent causé par de légères hémorragies au niveau des capillaires ou les très petits vaisseaux sanguins qui se trouvent à l’intérieur du nez. Le saignement de la partie antérieure du nez est généralement bénin.

L’autre type de saignement de nez se situe dans la partie postérieure du nez, c’est-à-dire la partie la plus profonde du nez. Avec ce type d’épistaxis, le sang a tendance à couler de l’arrière du nez vers la gorge. Les saignements de nez postérieurs sont moins fréquents et souvent plus graves que les saignements de nez antérieurs. Ce type d’épistaxis peut être très dangereux et ne doit pas être traité à domicile.

— Emily frost / Shutterstock.com

Les causes les plus courantes

Il existe de nombreuses causes, l’air sec est cependant la cause la plus fréquente de l’épistaxis. Vivre dans un climat sec ou utiliser un système de chauffage central peut assécher les membranes nasales, et ainsi les fragiliser. Dans de tels cas, un simple doigt dans le nez ou se moucher trop fort provoque un saignement, ce qui explique d’ailleurs la fréquence plus élevée d’épistaxis chez les jeunes enfants.

Outre la fragilité des membranes nasales, les causes les plus courantes d’épistaxis sont les infections nasales comme la sinusite ou la rhinite, les problèmes liés à la tension artérielle, ou des réactions au stress et à des sensations fortes. Dans certains cas, les saignements de nez peuvent également être des séquelles d’un traumatisme au niveau du nez, qu’il s’agisse d’une opération de rhinoplastie ou d’une vieille fracture du nez.

Dans les cas les plus rares, l’épistaxis peut être due à des maladies génétiques, des maladies chroniques, des problèmes de coagulation ou des maladies graves comme le cancer. Chez certaines personnes, les allergies ou la prise de certains médicaments peuvent également provoquer des saignements du nez. Dans ce genre de cas, il est essentiel de consulter un médecin.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de