epee-viking
— n_defender / Shutterstock.com

Les fouilles d’un ancien cimetière situé à la périphérie de la ville de Köping, dans le sud de la Suède, ont conduit à la mise au jour de deux armes datant de l’ère viking, enfoncées verticalement dans le sol.

Une importante trouvaille archéologique

Découvert il y a deux ans dans le cadre de travaux de prolongement de l’autoroute locale, le site archéologique suédois comprend une centaine de sépultures, dont deux tumulus (monticules de terre) érigés à la fin de l’âge du fer tardif, il y a environ 1 200 ans. Selon les archéologues, cet important champ funéraire avait été établi à l’emplacement d’une ancienne ferme datant de l’âge du bronze ou du fer.

Les deux épées vikings millénaires, bien conservées compte tenu de leur age, avaient été enterrées verticalement et marquaient le centre de leurs sépultures respectives, ce qui constitue une disposition très inhabituelle. D’après l’équipe de recherche, l’extrémité de leurs poignées dépassait initialement légèrement du sol.

« Si les raisons exactes d’une telle disposition restent à ce stade obscures, il aurait pu s’agir d’une façon d’honorer les défunts, avec la possibilité de se rendre sur leur lieu de sépulture et de toucher leurs épées », estime Fredrik Larsson, qui a participé aux fouilles. « Nous ignorons si les individus enterrés ultérieurement sur ces mêmes emplacements possédaient un lien de parenté avec les deux guerriers, mais de futures analyses osseuses devraient nous permettre d’en savoir plus. »

Les archéologues ont également mis au jour à proximité un important ensemble de perles de verre ornées, d’ossements humains et animaux incinérés, ainsi que des fragments d’un ancien jeu nordique, d’un peigne et de griffes d’ours.

L’ère viking

L’attaque par les nordiques du monastère de Lindisfarne, dans le nord de l’Angleterre, en 793, a marqué le début de l’ère viking. S’étant achevée en 1050 de notre ère, celle-ci a été marquée par une série d’invasions et de pillages à travers une grande partie de l’Europe, les territoires russes, le nord de l’Afrique et la Méditerranée, et même le nord-est de l’Amérique du Nord.

Au cours de cette période, la Scandinavie a connu une augmentation significative de sa population et vu la création d’États-nations, ce qui, associé aux prouesses maritimes des Vikings, a contribué au développement de routes commerciales jusqu’aux confins de l’Empire byzantin.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments