capsule-radioactive
— Satakorn / Shutterstock.com

Des objets qui semblent anodins peuvent dissimuler des dangers insoupçonnés, et parmi eux, les objets radioactifs se distinguent par leur potentiel dévastateur. En 1962, une famille a été plongée dans une tragédie inexplicable après avoir emménagé dans leur nouvelle maison à Mexico. Celle-ci contenait un mystérieux conteneur en plomb. Sans se douter de la substance mortelle qu’il renfermait, la famille a été exposée à une source radioactive qui a rapidement engendré des conséquences dévastatrices.

Sans le savoir, il a rapporté une capsule radioactive à la maison

En 1962, une famille a vécu une tragédie suite à une exposition prolongée à une source radioactive à Mexico, entraînant des maladies sans explication. En mars de cette année-là, la famille a emménagé dans une nouvelle maison contenant un mystérieux conteneur en plomb. Chargée de surveillée le conteneur, elle ne savait pas qu’il renfermait une matière dangereuse et mortelle.

La source radioactive a été retirée du conteneur en plomb au cours du premier mois suivant leur emménagement. Elle a ensuite été trouvée par un garçon de dix ans dans la cour. Ignorant les dangers, ce dernier a mis la capsule de cobalt-60 radioactif dans sa poche et l’a rapportée à la maison. A son tour, la mère a découvert la capsule dans la poche du garçon et l’a placée dans un tiroir de la cuisine. Plus tard, elle a remarqué le noircissement des gobelets en verre à proximité de la capsule. Cependant, personne n’a compris les implications de ce phénomène étrange.

capsule-radioactive
Image d’illustration — Satakorn / Shutterstock.com

Tous les membres de la famille sont tombés malades

L’équipe médicale a tenté d’évaluer les doses de rayonnement reçues par la famille. Cependant, il s’agissait d’une tâche compliquée en raison de leurs déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. En utilisant les informations sur les routines familiales fournies par le seul survivant, l’équipe a estimé l’exposition.

Les deux enfants de la famille étaient moins exposés aux radiations, car ils jouaient souvent dehors. Cependant, le petit garçon a reçu une forte dose en raison de son contact direct avec le cobalt-60. Il est ainsi décédé le 29 avril. Sa mère, qui était enceinte, a également reçu une forte dose de radiations car elle passait beaucoup de temps à l’intérieur. Elle est décédée le 19 juillet, date à laquelle la capsule a été retrouvée et retirée de la maison.

Malheureusement, les radiations avaient déjà causé d’importants dégâts. Ainsi, la plus jeune de la famille, seulement âgée de deux ans, et la grand-mère sont décédées respectivement le 18 août et le 15 octobre. Le père, seul survivant, a reçu une dose inférieure de radiations. Selon les rapports, il a reçu environ 990 à 1 200 rad.

Par ailleurs, Hiroshima et Nagasaki sont-elles toujours radioactives ?

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments