espace energie
— Dima Zel / Shutterstock.com

Depuis la nuit des temps, l’humanité utilise l’énergie pour faciliter sa vie au quotidien. Face à l’augmentation incessante de nos besoins, les scientifiques ont pensé à utiliser les énergies renouvelables. En effet, ces énergies que nous retrouvons dans la nature sont inépuisables et leurs utilisations favorisent la lutte contre le changement climatique. Une nouvelle étude s’est particulièrement focalisée sur l’énergie solaire. Des chercheurs du California Institute of Technology (Caltech) essaient de récolter de l’énergie en envoyant des panneaux solaires en orbite.

Un vaisseau spatial spécialement conçu pour le projet

Pour obtenir de l’énergie solaire depuis l’orbite, quelques scientifiques de Caltech ont conçu un prototype de vaisseau spatial appelé « Space Solar Power Demonstrator ou SSPD ». Celui-ci permet de recueillir l’énergie de notre Soleil sans que l’atmosphère et le cycle jour-nuit ne gênent le processus. Le SSPD va ensuite renvoyer cette énergie sur notre planète grâce à une transmission sans fil.

Ainsi, ces scientifiques ont trouvé un moyen de contourner l’un des facteurs bloquants dans l’utilisation de l’énergie solaire. En effet, le problème avec cette source d’énergie est que sur Terre, elle ne peut être collectée que pendant la journée et que son efficacité est affectée par les saisons et la couverture nuageuse. Les scientifiques ont ainsi eu une idée de génie en pensant à récolter cette énergie via l’espace.

panneau solaire
— KhanunHaHa / Shutterstock.com

A propos du Space Solar Power Demonstrator

Les scientifiques ont pensé à tout pour que le vaisseau spatial SSPD ne rate pas sa mission dans l’espace. La conception du SSPD est irréprochable. Il se divise en trois sections dont chacune effectuera une expérience distincte. La première expérience est appelée DOLCE (Deployable on-Orbit ultraLight Composit Experiment). Celle-ci testera le déploiement d’engins spatiaux modulaires.

La seconde expérience c’est ALBA. Elle testera l’efficacité des 32 types de cellules photovoltaïques et sélectionnera celle qui est la plus efficace dans l’espace. MAPLE ou Microware Array for Power-transfer Low-orbit Experiment est la troisième expérience. Elle va tester la transmission de l’énergie grâce aux micro-ondes.

Ce projet s’annonce bien mais le plus gros défi est de ramener l’électricité sur Terre sans pertes énormes ou autres problèmes. Toutefois, il reste encore des étapes importantes à franchir pour que cette technologie naissante devienne opérationnelle.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments