verre eau
— Cozine / Shutterstock.com

Boire de l’eau est essentiel pour rester en bonne santé. En fait, ne pas boire suffisamment d’eau peut même entraîner des conséquences graves sur la santé. Si on ne pense généralement qu’à la déshydratation lorsqu’on ne boit pas assez d’eau, cela peut en fait être lié à d’autres problèmes, dont des risques plus élevés de développer des maladies chroniques.

Boire assez d’eau permet de vivre plus longtemps et d’être en meilleure santé

Rester hydraté est crucial pour la santé et le bien-être. En effet, l’eau est essentielle pour quasiment tous les aspects de notre santé. Pour cette raison, il est important de boire suffisamment d’eau. Si l’on parle souvent des nombreux bienfaits de l’eau, on parle moins des conséquences néfastes de ne pas boire assez d’eau. Selon une nouvelle étude réalisée par les chercheurs du National Heart Lung and Blood Institute (NHLBI) du Maryland, une mauvaise hydratation est liée à un vieillissement précoce et à des risques plus élevés de maladies chroniques.

L’étude – dont les résultats ont été publiés dans la revue eBioMedicine – a en effet montré que les personnes qui restent bien hydratées sont généralement en meilleure santé, développent moins de maladies chroniques (comme les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires, le diabète et la démence) et vivent plus longtemps par rapport à celles qui ne sont pas suffisamment hydratées. « Les résultats suggèrent qu’une bonne hydratation peut ralentir le vieillissement et prolonger une vie sans maladie », a déclaré Natalia Dmitrieva, coauteure de l’étude, dans un communiqué.

eau

Des analyses faites à partir du taux de sodium dans le sang

Pour aboutir à leurs conclusions, les chercheurs ont utilisé des données recueillies pendant 25 ans auprès de plus de 11 000 adultes aux États-Unis. Les participants ont assisté à leurs premières visites médicales entre 45 et 66 ans, puis sont revenus pour des suivis entre 70 et 90 ans. Les scientifiques se sont notamment intéressés au niveau de sodium dans leur sang comme indicateur de l’hydratation. Il faut en effet savoir que des concentrations plus élevées de sodium indiquent qu’une personne ne consomme probablement pas suffisamment d’eau.

Après analyse des données, les chercheurs ont constaté que les participants qui avaient des niveaux élevés de sodium dans le sang vieillissaient plus rapidement que ceux avec des niveaux plus bas. Ceux avec des taux élevés de sodium avaient un risque 64 % plus élevé de développer des maladies chroniques, notamment l’insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux, la fibrillation auriculaire, les maladies pulmonaires chroniques, le diabète et la démence.

Si les chercheurs ont souligné l’importance de boire suffisamment d’eau, ils ont également suggéré que le niveau de sodium dans le sang pourrait être plus utilisé par les médecins comme indicateur d’apport hydrique chez les patients. Cela permettrait ainsi de leur donner de meilleures recommandations quant à leur consommation d’eau. Enfin, les chercheurs ont également tenu à préciser que l’apport hydrique à lui seul ne permet pas d’assurer d’être en bonne de santé. De plus, l’hydratation n’est pas le seul facteur qui affecte le taux de sodium dans le sang.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments