Druide
— Morphart Creation / Shutterstock.com

Quand on pense aux druides, la première image qui nous vient en tête est celle de Panoramix, le célèbre druide des bandes dessinées Astérix. Mais est-ce que cette image qu’on a des druides reflète vraiment la réalité ? Il serait en effet intéressant de savoir qui étaient réellement les druides.

Des figures respectées et vénérées dans leurs communautés

Dans la culture populaire, les druides sont souvent décrits comme de vieux sorciers un peu savants, munis d’une longue tunique blanche et avec une longue barbe tout aussi blanche. Mais historiquement, qui étaient réellement les druides et quels étaient leurs rôles dans la société. En premier lieu, un druide est généralement défini comme étant un membre de haut rang dans les anciennes cultures celtiques. Les druides faisaient souvent office de chefs religieux, mais aussi d’autorités judiciaires, d’arbitres, de gardiens du savoir, de professionnels de la santé et de conseillers politiques.

De manière assez étrange, les druides n’ont laissé ni trace écrite ni trace personnelle de leur propre existence, malgré l’évidence de leur intelligence et de leur savoir-faire. Les experts pensent que leur doctrine leur interdisait de garder des enregistrements de leurs connaissances sous forme écrite. Quoi qu’il en soit, les druides n’ont pas été totalement omis de l’histoire de l’humanité. Les premiers récits détaillés connus concernant les druides datent du 1er siècle avant notre ère dans d’anciennes communautés qui habitaient des régions qui sont aujourd’hui la Grande-Bretagne, l’Irlande et la France.

Le mot « druide » vient notamment de la transcription latine du mot celtique désignant une classe sociale de personnes parmi les anciens Celtes qui prenaient en charge les prophéties et les rituels. Puisque les druides et leurs communautés rejetaient l’utilisation de l’écriture, la majorité des récits sur les druides proviennent d’étrangers, en particulier des Romains. La description la plus détaillée qui existe sur les druides a même été réalisée par Jules César lui-même dans les Commentarii de Bello Gallico, un récit de la guerre des Gaules.

Druide

Une histoire remplie de mystères et d’inconnues

Datant environ de l’an 50 avant notre ère, les écrits de Jules César indiquent que les druides sont « engagés dans toutes les choses sacrées, conduisent les sacrifices publics et privés, et interprètent toutes les questions de religion ». Il a également souligné le fait qu’au sein de leur communauté, les druides font figure de foi et de loi. Ainsi, leur désobéir est condamnable des pires châtiments. Par ailleurs, il a bel et bien existé une communauté de druides dirigée par une figure d’élite faisant office d’autorité suprême.

Peu importe qui étaient exactement les druides, il est clair qu’ils étaient souvent vénérés. Cela explique notamment pourquoi ils sont généralement considérés comme d’éminents sorciers ou magiciens érudits. Étant donné qu’il n’y a pas de trace écrite qu’ils ont directement laissée sur leur histoire, de nombreux mystères persistent sur les druides. L’un de ces mystères concerne notamment les sacrifices humains. En effet, il n’existe pas de preuves qui permettraient d’affirmer que les druides aient eu recours à ce genre de pratique.

Quant à savoir quand les druides ont commencé à disparaître des sociétés humaines, c’est probablement à l’époque où le christianisme a commencé à se propager en Europe, a rapporté Live Science.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments